Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconActualités
line break icon

PMA : le gouvernement entend accélérer au coeur de l'été

CHRISTOPH BURGSTEDT / SCIENCE PHOT / CBR

Agnès Pinard Legry - Publié le 08/07/20

Le projet de loi bioéthique qui ouvre notamment la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules va être examiné en deuxième lecture à l’Assemblée nationale à partir du 27 juillet.

Initialement prévu lundi 6 juillet, l’examen en seconde lecture du projet de loi bioéthique va démarrer le 27 juillet, soit une semaine à peine avant les vacances parlementaires, a appris l’AFP ce mercredi de source parlementaire. Un temps législatif programmé de 25 heures a été fixé pour la durée des débats qui devraient néanmoins durer plus longtemps, les interventions du gouvernement et des rapporteurs du texte n’étant pas comptabilisés. Le vote solennel pourrait n’intervenir qu’à la rentrée. Une fois que le texte sera adopté par les députés, il reviendra au Sénat pour une seconde lecture qui devrait avoir lieu « à partir d’octobre », avait indiqué mi-juin le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau.

Pour mémoire, les députés membres de la commission spéciale chargée d’examiner le texte avaient déjà été pris de court au sortir du déconfinement par le calendrier serré du gouvernement qui avait annoncé à la mi-juin la reprise de l’examen…deux semaines plus tard. L’examen en séance devait commencer ce lundi 6 juillet mais la démission d’Édouard Philippe aura reporté le calendrier de quelques jours.




Lire aussi :
PMA : à l’Assemblée nationale, « une semaine tout simplement lunaire »

En prévoyant l’examen à cette date « le Premier ministre Jean Castex et la Conférence des présidents du Palais-Bourbon lui confèrent un caractère urgent et prioritaire, alors même que la situation sanitaire reste préoccupante et que les urgences économiques et sociales sont déjà là », a dénoncé dans la foulée La Manif pour tous, membre du collectif « Marchons enfants ! » opposé au texte. « Emboitant le pas à son prédécesseur, et incapable de prendre du recul face aux revendications radicales d’une poignée de députés emmenés par Guillaume Chiche et son groupe parlementaire issu de la majorité, le gouvernement Castex voit des priorités là où il n’y en a pas ».

Tags:
Assemblée nationaleBioéthiquepma gpa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement