Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 19 avril |
Saint Léon IX
home iconAu quotidien
line break icon

Les questions à se poser avant de recruter une nounou

Mathilde de Robien - Publié le 05/07/20

Avec le mois de septembre arrive le casse-tête du mode de garde pour la rentrée. Recommandations, cadre de vie, attitude vis-à-vis de l’enfant… Voici quelques critères importants à prendre en compte avant de confier son enfant à une nourrice.

Tous les parents ne sont pas DRH, loin de là, et recruter est tout un métier. D’autant plus exigeant lorsqu’il s’agit de trouver la perle rare à qui confier la prunelle de ses yeux. Entre un relativisme facile (« oh, une nounou ou une autre, c’est du pareil au même, du moment qu’elle nous le prend ! ») et un cahier des charges irréaliste (« je veux qu’elle parle hongrois, qu’elle cultive ses propres légumes bio et qu’elle utilise des couches lavables ! »), il y a un juste milieu ! La première piste, confie Sophie, maman de trois enfants ayant recruté une dizaines de nourrices au fil de ses expatriations dans cinq pays différents, c’est le feeling : « C’est le seul recrutement où il faut laisser parler son cœur. Si je ressens un frein, une gêne, je laisse tomber ». Ensuite, d’autres points viennent conforter, ou pas, cette première impression.

Demander des recommandations

Une nounou n’est pas née de la dernière pluie et a eu une vie avant que vous ne la rencontriez. Il est très instructif et rassurant de prendre contact avec les précédentes familles chez qui elle a travaillé. L’idée n’est pas de savoir si elle est « bien » ou pas, jugement subjectif qui peut varier d’une personne à une autre, mais de collecter des informations, aussi concrètes et factuelles que possible, pour que vous vous fassiez votre propre idée.

Observer le cadre de vie

La visite des pièces destinées à accueillir votre enfant permet de se faire une bonne idée des conditions dans lesquelles il sera gardé. C’est le moment de faire un check-up à plusieurs niveaux : sécurité, propreté, état du matériel de puériculture. Les normes de sécurité sont-elles respectées ? Qui d’autre habite le logement ? Combien d’enfants seront gardés en même temps ? Avec quel écart d’âge ? Prévoit-elle de l’emmener au parc ou dans un jardin ? Si c’est en voiture, a-t-elle un siège auto ? La télévision est-elle allumée en permanence ? Bref, autant de petits indices qui vous mettront en confiance, ou pas.

Son style d’éducation correspond-il à vos convictions ?

Oksana Kuzmina I Shutterstock

Lors du premier entretien, emmenez votre enfant avec vous, et observez comment la nounou se comporte avec lui. Est-elle attentive ? Bienveillante ? Autoritaire ? Notez cependant qu’il est difficile de se faire une idée en un seul rendez-vous. D’où l’importance de recouper votre ressenti avec les fameuses recommandations. Posez-lui des questions ouvertes sur sa vision de l’éducation. Laissez-la parler. Est-elle ferme ? Permissive ? Comment gère-t-elle les écrans ? Les repas ? Les siestes ? Il n’y a pas de bonnes réponses mais sa manière de faire correspondra ou non à vos convictions profondes en matière d’éducation. Une nounou « stricte », qui oblige par exemple un enfant à finir son assiette ou à rester dans son lit jusqu’à telle heure parce que c’est le moment de la sieste, conviendra à certains et pas à d’autres. Au contraire, une nounou très « cool » fera le bonheur des uns et le malheur des autres.

Deux qualités : empathie et adaptabilité

D’un côté, les parents restent les premiers éducateurs de leur enfant. De l’autre, c’est elle la « professionnelle » de l’enfance. De ces deux états de fait surgissent bien souvent des tensions entre parents et nounou. Les grandes qualités, donc, à rechercher chez une nounou seront l’empathie, afin qu’elle sache, de temps en temps, se mettre à votre place, et l’adaptabilité, notamment à vos exigences en tant que parents. De votre côté, gardez à l’esprit qu’une nounou a de l’expérience et bien souvent des formations professionnelles, elle est moins dans l’affect et peut aussi vous transmettre quelque chose en matière d’éducation.


Parents - Child - Education - Argument

Lire aussi :
Que faire quand l’éducation des enfants divise le couple ?

Tags:
Éducation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
2
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
3
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
4
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
5
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
6
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
7
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement