Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Au Québec, à la rentrée, les cours se donneront à l’église

EGLISE MARIE MÉDIATRICE
Google Street View
Église Sainte-Marie-Médiatrice (Québec).
Partager

En raison des impératifs de distanciation sociale liés au Covid-19, l’université québécoise de Sherbrooke (Canada) a prévu de dispenser ses cours dans de nouveaux lieux, parmi lesquels églises et couvent.

Après l’école à la maison, découvrez… l’école à l’église et au couvent. À l’université de Sherbrooke (Québec), en tout cas, on y croit ! En raison des règles de distanciation sociale et d’hygiène liées à la crise du Covid-19, l’université envisage en effet d’élargir ses lieux d’enseignement à l’automne prochain. Après avoir constaté que l’enseignement à distance avait ses limites et que près d’un tiers de ses étudiants avait envisagé d’abandonner ses études, le corps enseignant a décidé de réaménager les cours en présentiel en misant sur de nouveaux lieux, chaque salle de cours ne pouvant accueillir qu’une cinquantaine d’étudiants à la fois, séparés par un mètre cinquante de distance.

En septembre et octobre, certains cours seront donnés en plein air tant que le temps le permettra. L’établissement a également réquisitionné temporairement un couvent, trois églises et une salle de spectacle. L’ancien couvent des Petites Sœurs de la Sainte-Famille logera quatre classes et l’église Marie-Médiatrice, l’église Saint-Boniface et la cathédrale Saint-Michel, une classe chacune. Les cours de microbiologie, chimie, musique, mathématiques auront-ils un parfum de cierge ? Ce qui est certain, en tout cas, pour les professeurs, c’est que ces cours dans des environnements inédits peuvent stimuler les étudiants et ainsi favoriser leur réussite.