Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Pourquoi Jésus est-il représenté avec le cœur apparent ?

Vierge Marie
Renata Sedmakova / Shutterstock
La Sainte Vierge peint sur l'autel latéral de l'église du Sacré-Cœur par Anna Maria von Oer (Vienne, Autriche).
Partager

Depuis deux siècles, le Christ est souvent représenté avec le cœur apparent, et dans certains cas, portant son cœur dans ses mains.

Le cœur blessé par la lance des soldats

Une première raison réside dans le fait que l’image du cœur en dehors du corps rappelle le moment où le côté de Jésus est ouvert sur la croix. Le Directoire sur la piété populaire et la liturgie explique que les Pères de l’Église « invitèrent les fidèles à approfondir le mystère du Christ en entrant par la porte ouverte de son cœur. Ainsi, saint Augustin déclare: ʺL’entrée est accessible grâce au Christ qui en est la porte. Celle-ci s’est ouverte pour toi aussi, quand son cœur fut ouvert par la lance. Souviens-toi de ce qui en jaillit, et choisis donc par où tu peux entrer. Du côté du Seigneur qui mourait sur la croix, le sang et l’eau jaillirent, au moment où son cœur fut ouvert par la lance. L’eau te procure la purification et le sang la rédemption. » L’ouverture du côté du Christ, nous donnant accès à son cœur, a permis que nous recevions de nombreux dons spirituels.

L’union des cœurs

Deuxièmement, cette façon de représenter Jésus rappelle son désir d’être uni à nous, et plus particulièrement à notre cœur. Au XIIe siècle, sainte Lutgarde eut des visions de Jésus et de son cœur percé. Au cours de l’un de ces épisodes, elle vécut « l’échange des cœurs ». Alors que Jésus lui demandait ce qu’elle désirait, elle répondit : « Ce que je veux, c’est votre cœur. » En réponse, Jésus lui dit : « Bien plutôt, c’est moi qui veux ton cœur. » Alors Lutgarde déclara : « Qu’il en soit ainsi, Seigneur, de telle façon cependant que vous accordiez à mon cœur l’amour de votre cœur et qu’en vous je possède mon cœur, bien à l’abri et pour toujours sous votre garde. »

L’amour infini

Dernier point, mais non des moindres : l’image du cœur de Jésus en dehors de son corps symbolise l’amour infini qu’Il a pour nous et le fait qu’Il ne peut être contenu par aucune barrière. Le Pape Pie XII est revenu sur cette symbolique dans son encyclique Haurietis Aquas consacrée à la dévotion au Sacré-Cœur. Le cœur de Jésus, plus que toutes les autres parties de son corps, est le signe naturel et le symbole de son amour sans limite pour l’humanité. « Il y a dans le Sacré Cœur, remarque mon prédécesseur Léon XIII, le symbole et l’image expresse de l’amour infini de Jésus Christ qui nous invite à aimer en retour. »

Ces représentations de Jésus avec le cœur ouvert sont donc très riches sur le plan symbolique et peuvent nous ouvrir à de belles méditations qui nous permettront d’approfondir notre relation à Lui.

Paris : partez à la découverte des plus belles dévotions au Sacré-Cœur :