Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 octobre |
Saint Jude
home iconSpiritualité
line break icon

Jean Paul II en était persuadé, la paix aura le dernier mot de l'Histoire

POPE JOHN PAUL II

DERRICK CEYRAC / AFP

Le pape Jean-Paul II, le 28 avril 1989 à son arrivée à Antanarivo.

Philip Kosloski - Publié le 26/06/20

Malgré les échecs, la paix prévaudra et aura le dernier mot : telle était la conviction de saint Jean Paul II.

La paix a toujours été un concept fluctuant dans l’histoire de l’humanité. Alors qu’une société semble toute proche d’y parvenir, un contretemps survient, et la violence vient brutalement interrompre toute tentative de rapprochement. Malgré tout, Jean Paul II croyait ardemment à la paix et il priait quotidiennement pour que Dieu intervienne. Dans son premier message pour la Journée mondiale de la paix le 1er janvier 1979, il écrivait :

« Nous trouvons, presque à chaque page de l’Évangile et de l’histoire de l’Église, un esprit, celui de l’amour fraternel, qui éduque puissamment à la paix. Nous trouvons, dans les dons de l’Esprit Saint et dans les sacrements, une force alimentée à la source divine. Nous trouvons, dans le Christ, une espérance. Les échecs ne sauraient rendre vaine l’œuvre de la paix, même si les résultats immédiats s’avèrent fragiles, même si nous sommes persécutés pour notre témoignage en faveur de la paix. Le Christ Sauveur associe à son destin tous ceux qui travaillent avec amour pour la paix. »

Il encourageait les chrétiens à prier quotidiennement pour la paix, concluant son message avec cette belle incitation à toujours choisir la paix et à la porter aux quatre coins du monde :

« La paix est notre œuvre : elle demande notre action courageuse et solidaire. Mais elle est inséparablement et d’abord un don de Dieu : elle requiert notre prière. Les chrétiens doivent être au premier rang de ceux qui prient chaque jour pour la paix ; ils doivent aussi éduquer à prier pour la paix. Ils aimeront prier avec Marie, Reine de la paix.
À tous, chrétiens, croyants et hommes de bonne volonté, je dis : n’ayez pas peur de miser sur la paix, d’éduquer à la paix. L’aspiration à la paix ne sera pas à jamais déçue. Le travail pour la paix, inspiré par la charité qui ne passe pas, produira ses fruits. La paix sera le dernier mot de l’Histoire. »


SAINT POPE JOHN PAUL II

Lire aussi :
100 ans de la naissance de Jean Paul II (1/4) : un pontificat historique

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
L'école des saintspaixPape Jean Paul IIPrière
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement