Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Un jésuite donne son nom à un astéroïde

Pixabay I urikyo33
Astéroïde (photo d'illustration)
Partager

Astronome à l’Observatoire du Vatican, le père Chris Corbally vient de donner son nom… à un astéroïde.

Il mesure près de 1.600 mètre de diamètre, gravite à plus de 130 millions de kilomètres de la Terre et a désormais un nom. L’astéroïde 119248 Corbally vient d’être « baptisé » ainsi en l’honneur du père Chris Corbally, jésuite et astronome à l’Observatoire du Vatican. C’est l’ingénieur Roy Tucker qui a découvert cet astéroïde en septembre 2001 et qui a été amené à travailler avec les astronomes de l’Observatoire du Vatican., notamment le père Corbally dont il partageait les télescopes. Son nom a été validé par un comité de l’Union astronomique internationale, une association qui a pour objectif de coordonner les travaux des astronomes à travers le monde.

Aujourd’hui âgé de 74 ans, le père Corbally a rejoint l’observatoire du Vatican en 1983. « Je suis vraiment un homme d’étoiles. Mais les étoiles étant dans notre galaxie, je m’intéresse également à la structure galactique et à l’histoire des populations d’étoiles dans notre galaxie. Ma façon de sonder tout cela passe par l’étude individuelle des étoiles », at-il a déclaré au Catholic News Service.

Outre le père Corbally, dix autres jésuites ont donné leurs noms à des astéroïdes. Comment expliquer une telle présence dans l’espace ? « Parce que la fondation (en 1540, ndlr) de la Compagnie de Jésus a coïncidé avec les débuts de la science moderne et l’activité éducative dans les collèges et les universités, les sciences mathématiques et expérimentales furent introduites très tôt dans leurs programmes », explique ainsi Agustín Udías, sj dans un article publié par l’association jésuite des Amis de Pierre Teilhard de Chardin. « C’est ainsi que la tradition scientifique jésuite fut établie. On peut expliquer cette tradition par les caractéristiques de la spiritualité jésuite ou ignatienne, une mystique du service, comprise comme le service de Dieu à travers le ministère apostolique auprès des hommes. Au cœur de cette attitude, on trouve l’importance qui s’attache à “trouver Dieu en toutes choses” et la recherche dans son activité de la plus grande gloire de Dieu. Ce qui conduit les Jésuites à s’occuper parfois de travaux non conventionnels aux frontières, dont un exemple est le travail scientifique ».