Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconAu quotidien
line break icon

Vingt phrases qui feront le bonheur des papas pour la fête des pères

Mladen Zivkovic I Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - Publié le 18/06/20

Un décret datant de 1952 fixe la fête des pères au troisième dimanche de juin. L’occasion pour un enfant d’exprimer toute son affection, sa reconnaissance, son admiration à l’égard de son père. Voici vingt phrases qui accompagneront de la manière la plus tendre qui soit son cadeau.

Dès le Moyen-Age, un jour spécifique était dédié à la fête des pères. Ce n’était pas en juin, mais en mars, le 19, jour de la saint Joseph, en l’honneur du père adoptif de Jésus. Certains pays comme le Portugal, l’Espagne, l’Italie ou les pays d’Amérique latine ont conservé cette date. En France, c’est une opération commerciale lancée en 1949 pour des briquets, qui fixe la fête des pères au troisième dimanche de juin, sur le modèle américain. « Nos papas nous l’ont dit, pour la fête des pères, ils désirent tous un Flaminaire ». Si le slogan publicitaire fait aujourd’hui sourire, il n’en demeure pas moins que c’est ce briquet au gaz qui est à l’origine de la fête des pères, officiellement fixée ensuite en 1952, et qui, chaque année depuis 70 ans, rallume la flamme dans le cœur des papas.

On serait tenté, sur un bout de papier
De griffonner ces trois mots tant appréciés :
« Bonne fête Papa ! »
Mais Cyrano en ce cas
Ne manquerait pas de signifier
Sur ce ton quelque peu altier :
« Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, – par exemple, tenez » :




Lire aussi :
Vingt phrases qui feront le bonheur des mamans pour la fête des mères

Tags:
pères
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement