Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Jules Ier
home iconBelles Histoires
line break icon

Débarquement de Normandie : le jour où une messe était célébrée à Omaha Beach

Public Domain

12 juin 1944, sur Omaha Beach, le père John Mc Govern célèbre la messe.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 17/06/20

Quelques jours à peine après le Débarquement du 6 juin 1944, une messe était célébrée sur la plage où avaient péri nombre de soldats des forces alliées.

Les visages sont graves et les regards sombres. Nous sommes le 12 juin 1944 au cimetière provisoire de Saint-Laurent-sur-Mer (Calvados). Six jours auparavant, dans la nuit du 5 au 6 juin, des troupes composées de soldats britanniques, américains et canadiens pour la plupart ont débarqué sur les côtes normandes tandis que des parachutistes étaient lâchés derrière les lignes allemandes, des milliers d’entre eux y laissant leur vie. C’est à Omaha Beach que les pertes ont été les plus lourdes. Ce qui lui vaut le surnom de « bloody Omaha » ou encore « the Beach of blood ». Un cimetière temporaire est alors réalisé au pied du plateau la dominant, au niveau du secteur Dog White, entre Saint-Laurent-sur-Mer et Vierville-sur-Mer.

Ce 12 juin, l’atmosphère est au recueillement. Le père John McGovern célèbre la messe sur le capot d’une simple jeep en mémoire des 457 combattants – essentiellement américains – dont les corps reposent dans ce cimetière temporaire. Les survivants, groupés autour du prêtre en aube, les uns debout, les autres à genoux, font mémoire en silence de leurs frères d’armes tandis qu’un clairon retentit dans l’air et qu’un drapeau américain flotte au gré du vent. Le prêtre passe parmi les soldats en uniforme et distribue la communion. Un peu plus loin, une gerbe de fleurs est déposée sur le sable. Aujourd’hui, le cimetière temporaire a fait place à un  autre, plus vaste, de 70 hectares, où sont enterrés 9.386 Américains tombés pendant la Bataille de Normandie.

Découvrez en images les aumôniers héroïques du D-Day
Tags:
debarquementdeuxième guerre mondialeMessesoldats
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
3
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
VISITING GRAVE
Mathilde de Robien
Perte d’un enfant : comment garder une mémoire « juste » ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement