Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

L’abbaye du Mont-Saint-Michel rouvre ses portes

Mont Saint-Michel
Partager

Fermée au public depuis près de trois mois en raison de la pandémie de Covid-19, l’abbaye du Mont-Saint-Michel est à nouveau accessible aux touristes depuis lundi 15 juin.

Pèlerins, fidèles, touristes et amoureux du patrimoine peuvent se rendre à nouveau à l’abbaye du Mont-Saint-Michel depuis lundi 15 juin. Fermée au public en raison de la pandémie de Covid-19, elle est à nouveau accessible… à condition d’acheter son billet en avance et de réserver un créneau (pas de billetterie sur place). Sur place, le nombre de visiteurs est limité, le circuit de visite adapté et le port du masque obligatoire.

Une abbaye qui remonte au Xe siècle

Le Mont-Saint-Michel et son abbaye, un des premiers sites inscrits par l’Unesco, a été l’un des plus grands centres de pèlerinage médiéval. Ce sont les bénédictines qui y ont construit une abbaye dès le Xe siècle. La Révolution française oblige les moines à quitter leur abbaye en 1790, qui deviendra une prison d’État.

« Il faudra attendre les célébrations du millénaire monastique en 1965-1966, pour que, sous l’impulsion du père Michel Riquet, l’État autorise qu’une quinzaine de moines envoyés par leurs abbayes habitent dans les logis abbatiaux et célèbrent de nouveau les offices dans l’église abbatiale », précise le site de l’abbaye. Depuis juin 2001, ce sont les Fraternités Monastiques de Jérusalem qui ont pris le relais et qui poursuivent l’aventure humaine et spirituelle engagée il y a un peu plus de 1050 ans.