Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

L’idée culottée d’un pasteur argentin pour contourner les mesures sanitaires

@Picchio_Fede
Partager

L’église du Rédempteur, temple évangélique situé à San Lorenzo, en Argentine, s’est provisoirement transformée en bar, le temps d’une soirée, afin de pouvoir accueillir plus de fidèles que ce que n’autorise la loi en cette période de pandémie.

Le pasteur Daniel Cattaneo ne manque pas d’humour, ni de culot. C’est pour protester contre les restrictions sanitaires, qu’il juge totalement injustes, qu’il a métamorphosé, mercredi 10 juin, son église… en bar. Une initiative qu’il a baptisée « Iglesia Bar« . En effet, en Argentine, les autorités restreignent encore l’accès aux lieux de culte à dix personnes maximum, tandis que les bars et les commerces, eux, ont rouvert à 30% de leur capacité. Une décision qui a poussé ce pasteur à servir la Parole de Dieu… d’une autre manière. Tables et chaises disposées comme dans un restaurant, chœur transformé en scène de spectacle, pasteurs de la communauté déguisés en serveurs portant plateaux et tabliers, et au menu, un plat plus que consistant : la Bible. Et en musique d’ambiance : le prêche musclé du pasteur.

 

« Nous sommes ici aujourd’hui, habillés comme cela et portant des plateaux, car il se trouve que c’est la seule façon que nous avons trouvé pour servir la parole de Dieu. Nous souhaitons exercer notre droit constitutionnel de pratiquer notre foi », explique le pasteur à un média local et relayé par le Guardian. « Les bars peuvent rouvrir, les commerces peuvent rouvrir, pourquoi sommes-nous discriminés? » Et ce pasteur à qui rien ne fait peur ne s’arrête pas là puisqu’il a invité tous ses « fidèles-clients » à une messe en voiture ce dimanche, sur un terrain non loin de l’église.