Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Une messe de Requiem à Séville pour les victimes du coronavirus

CRISTINA QUICLER / AFP
Partager

Des centaines de personnes endeuillées par la pandémie du coronavirus se sont recueillies jeudi 4 juin en la cathédrale de Séville (Espagne) lors de la messe de funérailles honorant leurs proches. Le Requiem de Mozart interprété par un ensemble chœur-orchestre de 90 artistes a ému tous ceux qui ont pu assister à l’un des plus grands rassemblements organisé depuis la fin du confinement. 

C’était un moment de prière et de recueillement inédit. Ce jeudi la célèbre cathédrale de Notre-Dame du Siège de Séville (au sud de l’Espagne) a accueilli des centaines de personnes endeuillées par la pandémie du coronavirus pour une messe de funérailles solennelle honorant la mémoire de leurs proches. C’était l’un des premiers rassemblements organisés dans le pays depuis le fin du confinement. 

 

La messe s’est déroulée dans le respect des conditions sanitaires. Les musiciens ont interprété l’emblématique Requiem de Mozart, en jouant avec des masques, à l’exception des instruments à vent. La chorale, quant à elle, a chanté bien évidemment sans masques. Dans la cathédrale d’une superficie de 11.000 mètres carrés et qui peut normalement accueillir 4.000 personnes, des chaises remplaçaient les bancs en respectant ainsi les distances interpersonnelles des participants comme des artistes. En effet, dans cette troisième phase du déconfinement, les lieux de culte à Séville sont autorisés à accueillir jusqu’aux tiers de leur capacité. Pays parmi les plus touchés au monde par la pandémie avec plus de 27.000 morts, l’Espagne, conclut ce vendredi un deuil national de dix jours.