Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconSpiritualité
line break icon

"Sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et en Dieu", le magnifique poème d’Anne Frank

La rédaction d'Aleteia - Publié le 04/06/20

Clandestine pendant deux ans à Amsterdam puis déportée à Auschwitz-Birkenau, c’est là qu’Anne Frank a écrit son fameux journal. On y trouve notamment un magnifique poème où elle fait l'éloge de la liberté et de la contemplation de la nature. Un texte à lire, en cette période de déconfinement.

« Sors, va dans les champs, dans la nature et au soleil, sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et en Dieu ». C’est ainsi que débute l’un des très beaux textes qui compose le journal Anne Frank. Écrit le 7 mars 1944 alors qu’elle était détenue à Auschwitz-Birkenau avec toute sa famille, ce poème invite à la contemplation de la nature et à l’émerveillement face à la beauté de la Création. « Contemple ces choses et tu feras une nouvelle rencontre avec Dieu, et tu retrouveras ton équilibre », écrit Anne Frank.

Si son inspiration a été puisée dans un contexte bien plus dramatique que celui que la France traverse actuellement, ce texte peut trouver un écho face à la pandémie. En ces jours où la crise sanitaire semble décliner et où le déconfinement s’opère peu à peu, il est bon de se rappeler qu’« il y a toujours quelque chose de beau qui demeure : la nature, la splendeur du soleil, la liberté, nous-mêmes. Ce sont des possessions que nous ne perdons jamais ».

Le poème d’Anne Frank :

Sors, va dans les champs, dans la nature et au soleil, sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et en Dieu. Pense à toute la beauté qui croît en toi et autour de toi et sois heureuse ! Il y a toujours quelque chose de beau qui demeure : la nature, la splendeur du soleil, la liberté, nous-mêmes, ce sont des possessions que nous ne perdons jamais. Contemple ces choses et tu feras une nouvelle rencontre avec Dieu, et tu retrouveras ton équilibre. Une personne heureuse rend également les autres heureux, une personne courageuse et confiante ne sera jamais submergée par le malheur ! Anne FrankJournal, mardi 7 mars 1944




Lire aussi :
“Poésie thérapie” : des bienfaits de réciter de la poésie

Tags:
Coronavirusdéconfinementlibertépoème
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement