Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

L'amusant billet de (bonne) humeur de l'évêque de Tournai

GUY HARPIGNY

Capture d'écran YouTube / KTO

Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 28/05/20

Dans un court texte publié le 25 mai, Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai (Belgique), s'offusque de ce qu'aucune date de reprise des cultes n'ait été donnée dans le pays alors qu'un parc animalier peut accueillir des visiteurs sous certaines conditions. Il dénonce avec humour cette différence de traitement.

En Belgique, si obsèques et mariages peuvent être célébrés dans les lieux de culte depuis le 18 mai en présence de trente personnes maximum, la reprise des messes du dimanche et en semaine semble quant à elle reportée après le 8 juin. Pour le moment, aucune date officielle n’a été mentionnée par le gouvernement. Une décision que déplore Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai, qui s’étonne du silence des autorités et a écrit un billet d’humeur à ce sujet, se disant « abasourdi » de ce que Pairi Daiza, parc zoologique belge wallon situé dans la province de Hainaut, a été autorisé à accueillir du public. « Je me suis demandé s’il ne fallait pas que je demande au Conseil de fabrique de la cathédrale de Tournai de demander à Pairi Daiza de faire venir quelques chameaux, lions, girafes et ours à la cathédrale pour commencer des célébrations officielles de la liturgie catholique. Au moins, les fidèles (touristes) pourraient ”assister à la messe” », écrit-il avec une pointe d’humour. Difficile en effet de concevoir que des visiteurs se pressent autour de zèbres et de chimpanzés tandis que les catholiques attendent toujours pour franchir le seuil de leurs églises.

« L’État belge a-t-il les mêmes prérogatives que l’empereur Joseph II, le fils héritier de l’impératrice Marie-Thérèse, de la dynastie des Habsbourg ? », interroge le prélat. Celui-ci avait été surnommé le « roi sacristain » pour s’être immiscé dans différents domaines des cultes et avoir cherché à les rationaliser. « Dois-je m’attendre que, lorsque le déconfinement sera autorisé pour la célébration publique dans les lieux de culte, un nouveau Joseph II se lève pour imposer sa loi aux cultes de Belgique ? », questionne l’évêque. On espère qu’il lui sera plus facile de faire entendre sa voix qu’à un chameau de passer par le trou d’une aiguille.




Lire aussi :
Document : les règles sanitaires à respecter pour la reprise des célébrations publiques

Tags:
belgiqueMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement