Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
home iconPerles du Web
line break icon

La messe en 2020, prétexte à se faire apôtre de la joie

Capture Facebook / Solen de la Turmeliere

La rédaction d'Aleteia - Publié le 26/05/20

À l'heure de la reprise des messes et des règles sanitaires qui les accompagnent, les catholiques trouvent le moyen de s'en amuser de façon à porter là-dessus un regard résolument positif.

L’Église fête le 26 mai saint Philippe Néri, patron des humoristes. Surnommé « l’apôtre de la joie », ce prêtre italien du XVIe siècle à la joie désarmante connu pour son caractère fantasque alliait une foi immense et un sens de l’humour désopilant. Un sens de l’humour que les chrétiens, bien que soumis à des consignes sanitaires draconiennes, ne semblent pas prêts à abandonner. Heureux de pouvoir reprendre le chemin de la messe depuis quelques jours, ils sont nombreux à relever qu’elles sont célébrées dans un climat bien particulier : port du masque, distanciation sociale, usage de gel hydro-alcoolique… Et plutôt que de déplorer une liturgie malmenée, ils préfèrent prendre un peu de recul par l’humour, comme en témoignent plusieurs publications sur les réseaux sociaux.

À l’image de ce post Facebook qui met en scène une rangée de chaises condamnée avec un panneau indiquant : « Rangée condamnée prions pour ses péchés ».

« Et vous, le gel et le froid, bénissez le Seigneur », tweetait Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire du diocèse de Lyon, à côté d’une image montrant un calice et un flacon de solution hydroalcoolique.

Sur le groupe Facebook Neurchi de memes cathos – NDMKto, de nombreuses publications font référence à cette période de déconfinement. Comme celle montrant un prêtre qui a les traits de Joey Tribbiani, l’un des protagonistes de la série Friends, réjoui quand il retrouve « la messe en public dans l’église » et effaré quand il retrouve « le son du bébé qui pleure pendant la consécration ».

© Charles Perrin

Un autre internaute publie une photo brouillée comme s’il y avait de la buée avec ce commentaire : « Parce que c’est un fléau dont on ne parle pas assez, unissons notre prière pour les malheureux qui doivent porter un masque et des lunettes pendant la messe… #jesuisbigleux ». Effectivement, on ne pense pas assez aux porteurs de lunettes… Enfin, un internaute souligne avec humour que la plus grosse différence avec la messe classique, « c’est que tout le monde était à l’heure ».




Lire aussi :
Ce prêtre a prévu des masques de protection pour toutes les circonstances

Tags:
CoronavirusdéconfinementMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Mathilde de Robien
Délicieuses perles d’enfants (1/8) : les gais...
Matteo Farina; Chiara Badano, Carlo Acutis
Marzena Devoud
Ils n'ont pas attendu d'être adulte pour être...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement