Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Le pape François confie les catholiques de Chine à la protection de la Vierge Marie

Pape François - Regina Caeli 24 mai 2020
Partager

Le pape François a assuré « les fidèles catholiques de Chine » de la présence à leur côté de l’Église catholique pendant les appels prononcés à l’issue du Regina Caeli, ce dimanche 24 mai. Il a souligné combien l’Église universelle se veut proche des espoirs mais aussi des épreuves traversées par les catholiques chinois.

En 2008, le pape Benoît XVI avait fait du 24 mai, jour de la fête de Marie-Auxiliatrice – ou Marie, Secours des chrétiens – une journée de prière pour l’Église de Chine. La Vierge Marie, patronne de la Chine, est notamment vénérée dans le sanctuaire marial de Sheshan à Shanghaï.

À cette occasion, le pape François a salué lors de la prière du Regina Caeli les « fidèles catholiques de Chine » qui célèbrent aujourd’hui, avec une dévotion particulière, la fête de la Bienheureuse Vierge Marie, Secours des chrétiens et Patronne de la Chine ». « L’Église universelle, dont vous faites partie intégrante, partage vos espoirs et vous soutient dans vos épreuves », a-t-il souligné.

« Bénédiction apostolique spéciale » pour la Chine

Il a confié les prêtres et fidèles chinois « à la direction et à la protection de notre Mère du Ciel ». « Qu’ils soient forts dans la foi et fermes dans l’union fraternelle, témoins joyeux et promoteurs de la charité et de l’espérance ».

L’Église catholique « vous accompagne par la prière pour une nouvelle effusion de l’Esprit Saint, afin que la lumière et la beauté de l’Evangile, la puissance de Dieu pour le salut de tous les croyants, brillent en vous », a-t-il ajouté. Enfin, le pape François a transmis à la Chine sa « bénédiction apostolique spéciale ».

Des histoire pour envisager l’avenir avec espérance

Le 266e Pape a étendu cette bénédiction à « tous les disciples du Seigneur et tous les hommes de bonne volonté qui, en ces temps difficiles, dans toutes les parties du monde, travaillent avec passion et engagement pour la paix, pour le dialogue entre les nations, pour le service des pauvres, pour le soin de la création et pour la victoire de l’humanité sur toute maladie du corps, du cœur et de l’âme ».

De plus, à l’occasion de la Journée mondiale des communications sociales, célébrée ce dimanche 24 mai, le pape François a encouragé, dans le droit fil de son message dévoilé le 24 janvier dernier, à « raconter et à partager des histoires constructives qui nous aident à comprendre que nous faisons tous partie d’une histoire plus grande que nous-mêmes ». Ces histoires, si elles soulignent le soin qu’on porte à son prochain, permettent « d’envisager l’avenir avec espérance ».

Une visite à Acerra reportée

Le pape François a également salué la communauté diocésaine d’Acerra, en Italie, qu’il aurait dû visiter ce dimanche pour rencontrer « ceux qui travaillent à contrer le drame de la pollution dans ce qu’on appelle la Terre de feu ». Sa visite dans ce lieu particulièrement pollué au nord de Naples, prévue à l’occasion du 5e anniversaire de la publication de Laudato Sì, a été reportée du fait de la crise sanitaire, mais le chef de l’Église catholique a affirmé qu’il souhaitait s’y rendre le plus tôt possible.

Le Souverain pontife a également rappelé qu’en ce dimanche s’ouvre l’Année Laudato Si’, organisée par le Dicastère pour le service du développement humain intégral, dont il a salué le travail. Il a appellé à participer à cette année de célébration, soulignant de plus la beauté de la prière spécialement écrite à cette occasion.

Après la prière, depuis la fenêtre des appartements pontificaux, le successeur de Pierre a pu bénir les quelques centaines de fidèles présents sur la place Saint-Pierre. C’est la première fois que cette bénédiction était adressée directement aux fidèles depuis le début du mois de mars, et le début de la crise sanitaire en Italie.