Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

La prière spéciale du pape François pour l’« année Laudato Si’ »

POPE AUDIENCE
Le pape François au Vatican le 17 avril 2019.
Partager

Ce dimanche 24 mai 2020 marque les cinq ans de la publication de Laudato Si’, l’encyclique du pape François sur la sauvegarde de la « maison commune ». Lors du Regina Caeli au Vatican, il a lancé une année spéciale « Laudato si’ », et invité les croyants à réciter la prière spécialement écrite pour l’occasion.

Alors que cela fait cinq ans jour pour jour ce dimanche 24 mai que le pape François a publié sa fameuse encyclique sur la défense de l’environnement, le pontife a rappelé lors de la prière du Regina Caeli que cette journée marquait le début de l’Année Laudato Si’. « J’invite toutes les personnes de bonne volonté à y adhérer, à prendre soin de notre maison commune et de nos frères et sœurs les plus fragiles », a-t-il déclaré. Pour le pape François, cette « année spéciale » est l’occasion de rappeler que la défense de la « maison commune » est plus que jamais d’actualité, comme le rappelle le contexte sanitaire. Il en a également profité pour saluer le travail du Dicastère pour le service du développement humain intégral, qui a rédigé une prière spécialement pour l’occasion.

Dieu bien-aimé,

Créateur du ciel, de la terre et de tout ce qui s’y trouve.

Ouvrez nos esprits et touchez nos cœurs, pour que nous puissions faire partie de la création, de votre don.

Soyez présents auprès des personnes dans le besoin en ces temps difficiles, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables.

Aidez-nous à faire preuve d’une solidarité créative dans la gestion des conséquences de cette pandémie mondiale

Rends-nous courageux pour embrasser les changements qui s’annoncent à la recherche du bien commun.

Aujourd’hui plus que jamais, nous pouvons tous sentir que nous sommes interconnectés et interdépendants.

Faîtes que nous puissions écouter et répondre au cri de la terre et au cri des pauvres.

Puissent les souffrances actuelles être les douleurs de l’accouchement d’un monde plus fraternel et plus durable.

Sous le regard aimant de Marie-Auxiliatrice,

nous vous prions par le Christ notre Seigneur.

Amen.