Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Couple : allumez le feu, quelque chose de grand est en jeu…

MIŁOŚĆ
mari lezhava/Unsplash | CC0
Partager

Parents avant de se préparer au mariage comme beaucoup d’autres couples, François et Perrine n’ont rien du couple catholique classique. Ils aiment beaucoup la fête et le bon vin… Pourtant, sans même qu’ils s’en aperçoivent, Dieu les a fait sortir de l’existence ordinaire d’un couple comme les autres. Car quelque chose de plus grand est en jeu…

Notre-Dame de Paris est en feu… images inoubliables ! Un an après l’incendie, France 2 a diffusé récemment un magnifique documentaire sur tout ce qui a été entrepris afin que la Cathédrale de Paris ne s’effondre pas complètement. De tous les témoignages rassemblés dans ce documentaire, il y en a un qui m’a particulièrement touché. Celui d’un jeune menuisier grâce à qui, avec beaucoup d’autres, cet sanctuaire existe encore aujourd’hui. Ce jeune homme venait d’une petite entreprise où il coupait des morceaux de bois pour la fabrication de simples outils. Aujourd’hui, également grâce à lui, Notre-Dame de Paris ne s’est pas écroulée. Et il témoigne : « à l’école, on m’avait dit que je n’allais jamais réussir dans la vie… mais maintenant ma vie a un sens, j’ai pu laisser une trace, même si personne ne connaît mon nom… ».

François et Perrine n’ont rien du couple catho classique. Ils aiment beaucoup la fête et le bon vin. En plus, ils ont de forts caractères et de temps en temps, ça explose chez eux ! Pourtant, leur vie a aujourd’hui un impact sur pas mal de couples dans leur entourage.

Cela m’a fait penser à un jeune couple, François et Perrine. Ils sont aujourd’hui une vraie lumière pour leurs amis. Malgré les difficultés normales que rencontrent tous les jeunes ménages, ils ont découvert dans leur vie à deux une forme d’appel : prendre soin de leurs amis couples, les aider à grandir dans l’amour et, encore, rester dans la proximité avec Dieu. Mais attention ! Ils n’ont rien du couple catho classique. Ils aiment beaucoup la fête et le bon vin, il doit même leur arriver parfois de boire un verre de trop. En plus, ils ont de forts caractères et de temps en temps, ça explose chez eux. Et quand ils se sont approchés de moi pour me demander de les préparer au mariage, ils avaient déjà un enfant. Donc je dirai qu’ils sont comme il y en a tant de nos jours. Pourtant, leur vie a aujourd’hui un impact sur pas mal de couples dans leur entourage. Leur amour est une lumière qui donne envie de travailler la vie à deux…  Et pour eux, cette réalité est une grande motivation pour continuer de se battre et de grandir, eux aussi, dans leur propre histoire d’amour.

Qu’est-ce qui rassemble saint Pierre, le petit menuisier et le jeune couple de François et Perrine ? Dieu les a appelés à quelque chose de plus grand que tout ce qu’ils avaient imaginé…

Sans doute, au moment de leurs fiançailles, François et Perrine ne s’imaginaient pas qu’un jour, leur vie de mariés allait être un signe vivant pour d’autres. D’ailleurs, quand Jésus appelle ses premiers disciples (Lc 5,1-11), Pierre ne pense pas du tout qu’un jour il va donner sa vie comme martyr dans le cirque de Néron, et que ses lettres seront lues dans le monde entier ! Surtout, il ne se doutait pas que sa fragilité d’un jour deviendrait un soulagement pour nous, et une preuve que nos fragilités ne sont aucun obstacle pour Dieu. Au contraire, c’est par elles qu’il fait du bien, à travers nous.

Qu’est-ce qui rassemble saint Pierre, le petit menuisier et le jeune couple de François et Perrine ? Dans tous les cas, Dieu les a fait sortir d’une petite existence vers une vie plus grande. Il les a appelés à quelque chose de plus grand que tout ce qu’ils avaient imaginé. Quand Dieu nous appelle, ce n’est jamais pour nous priver de notre liberté, mais tout au contraire, pour que notre vie devienne plus grande, plus féconde. Dieu veut faire ressortir le meilleur de nous. Si le sens du mariage était seulement d’être heureux, cela pourrait très vite ne pas être suffisant pour motiver l’un comme l’autre dans la pratique d’une fidélité de tous les jours, dans le bonheur et dans les épreuves, pour toute la vie ! Non, notre cœur est trop grand pour un amour si réduit. L’homme à l’intuition que dans le mariage, quelque chose de plus grand doit être en jeu. Le pape François l’exprime ainsi :

« Promettre un amour qui soit pour toujours, est possible quand on découvre un dessein qui est plus grand que ses propres projets, qui nous soutient et nous permet de donner l’avenir tout entier à la personne aimée » (Pape François, Lumen Fidei, n.52).

Sans le savoir, ils ont dit « oui » à un dessein plus grand

Pour comprendre quel pourrait être ce dessein plus grand dont parle le Pape, demandons-nous pourquoi le chemin de François et de Perrine a un tel impact dans la vie de leurs amis. Il me semble qu’avec les années, ils ont compris que leur vie conjugale fait partie d’une histoire plus grande. Le jour de leur mariage, sans le savoir, ils ont dit « oui » a un dessein plus grand, ou plutôt à quelqu’un de plus grand. Aujourd’hui, on perçoit que leur couple est devenu pour eux une vraie priorité. Ils sont déterminés, ils sont dédiés à aimer. Bien-sûr, il leur arrive de chuter. Mais ils se remettent toujours debout. Et quand ça ne va plus, alors ils en parlent. Et s’ils aiment chacun leur job, leur amour est devenu vraiment plus important pour eux. La façon dont ils ont de se regarder, de parler de l’autre devant leurs amis, le temps que chacun prend pour l’autre pour soigner le couple… Ça fait du bien, ça donne envie de mieux aimer !

Quand les jeunes fiancés prennent conscience que leur amour est appelé à devenir un signe de l’amour de Dieu et une lumière pour les autres, alors le regard sur leur propre histoire d’amour change. Dans leurs yeux s’allume un feu d’aventure…

Pourquoi leur témoignage nous touche tellement ? Dans sa Théologie du Corps, saint Jean Paul II explique que lorsqu’un homme et une femme aiment ainsi, alors Dieu est présent. Voilà ce qui nous touche ! Quand ils se donnent l’un à l’autre dans un don sincère de soi-même, dans un accueil généreux, malgré leurs imperfections et leurs chutes, alors les époux rendent Dieu présent sur la terre. Sans même le savoir, ils sont un signe de l’amour de Dieu. Selon les mots du pape polonais, leur relation d’amour devient ainsi « une révélation et une réalisation » de l’amour de Dieu (Catéchèse du 18 aout 1982). Et plus un couple est conscient de cette fécondité débordante, plus son amour devient une véritable vocation. Cette prise de conscience, tout en étant une grande responsabilité pour un couple, elle peut aussi constituer une grande motivation de ne pas abandonner dans les moments difficiles, de continuer à construire son histoire d’amour à travers les moments de joie comme de fatigue.

Quand, pour la première fois, les jeunes fiancés prennent conscience que leur amour est appelé à devenir un signe de l’amour de Dieu et une lumière pour les autres, alors le regard sur leur propre histoire d’amour change. Dans leurs yeux s’allume un feu d’aventure, leur horizon de vie s’élargit, les petits problèmes commencent à être moins importants. À partir de ce moment, ils voient leur promesse de mariage comme un bouclier que les aidera à rester fidèles à cette grande aventure, à ne jamais abandonner cette vocation qu’ils viennent à peine de découvrir. C’est pour cela que le pape François suggère que « la décision de se marier et de fonder une famille doit être le fruit d’un discernement vocationnel »  (Amoris Laetitia n.72).

Redécouvrir son couple comme une vocation

Ne voudriez-vous pas redécouvrir votre vie de couple dans la perspective d’une vocation ? Ne voudriez-vous pas que le Seigneur vous dise à vous aussi :

« Mes amis, j’ai besoin de vous. J’ai soif que votre amour soit un vrai don de soi, pour que votre amour devienne un lieu où mon amour puisse continuer à être présent sur la terre. Et je voudrais que dans cinquante ans, cet amour vrai existe encore sur la terre. Puis-je compter sur vous ? »…

C’est pourquoi je vous invite à ouvrir l’évangile de Saint Luc, au chapitre 5. Quand Jésus veut parler aux foules, il choisit de monter dans une barque, d’où il pourra s’adresser à tous. Jésus est entré dans la barque de François et de Perrine. Depuis, leur vie est devenu une aventure, avec Jésus dans la barque. N’ayez pas peur de L’inviter lui aussi dans votre barque…