Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les huit choses à avoir en tête avant de retourner à la messe

Une messe célébrée à la cathédrale Saint-Jean à Lyon le 23 mai 2020.
Partager

La publication du décret gouvernemental autorisant la reprise des célébrations religieuses publiques dès ce samedi 23 mai provoque une effervescence certaine chez des milliers de fidèles, impatients de retourner à la messe. Petit récapitulatif des choses à avoir en tête pour que la joie de retrouver le chemin de l’église rime avec sérénité du cœur et sécurité sanitaire.

Après plus de deux mois à suivre la messe à la télévision, sur les réseaux sociaux ou à célébrer la Parole de Dieu chez eux, les catholiques vont enfin pouvoir retrouver le chemin de leur église. Si la joie des prêtres et fidèles est forte, elle ne doit pas faire oublier les mesures sanitaires nécessaires afin de limiter la propagation du covid-19. Voici une liste des éléments à avoir en tête pour un retour à la messe serein.

Prendre contact avec sa paroisse

TELEFON
THE YOOTH | Shutterstock

Afin de suivre les différentes recommandations sanitaires indiquées par le gouvernement, les prêtres vont certainement avoir besoin de renfort. Installer la signalétique permettant de garantir une distanciation physique entre les fidèles, assurer la désinfection du lieu avant et après la messe, gérer la phase d’entrée et de sortie de l’église… Un petit coup de téléphone ou un mail vous permettra certainement de savoir rapidement si votre présence serait une aide précieuse.

S’inscrire à la messe

LAPTOP
Pixabay

« Les organisateurs s’assurent du respect de la règle de distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes. Le respect de cette règle se traduit par une superficie individuelle d’environ 4 m² par personne qui déterminera le seuil maximal de fréquentation », précise également le gouvernement. Pour la respecter et s’assurer du respect du seuil de fréquentation de l’église, chacun est invité à s’inscrire à distance au préalable. Si certaines paroisses ont opté pour un service de réservation en ligne, d’autres vont assurer une permanence téléphonique ou envoyer un mail d’inscription. Là encore, n’hésitez-pas à vous rapprocher de la vôtre pour savoir ce qu’il en est.

Porter un masque

PRAY
Shutterstock | famveld

Le port d’un masque de protection est obligatoire lors des rassemblements de personnes dans les établissements de culte, indique encore le gouvernement. Si certaines églises proposeront certainement des masques jetables pour les plus étourdis à l’entrée, n’oubliez-pas de vous munir du vôtre.

Maintenir une distance physique

AFP

Quelle joie de revoir votre prêtre, vos amis ou votre groupe de partage ! Mais si votre premier réflexe serait de leur serrer la main ou les prendre dans vos bras, vous devrez plutôt opter pour un geste de la main afin de conserver la distance de un mètre minimum entre deux personnes.

Communier à la main

dpa Picture-Alliance via AFP
Le 4 mai 2020, à Eschenbach (Bavière), le père Thomas Jeschner donne la communion à une fidèle dans l'église Saint-Laurent.

Depuis plus de cinquante ans, il est autorisé en France de communier dans la bouche ou dans la main. Mais qui dit pandémie dit aussi limitation les contacts mains-muqueuses. La communion à la main est donc à privilégier.

Porter de l’attention aux autres

oleschwander | Shuttertstock

Entre le port du masque obligatoire, la limite des contacts physiques et les différentes gestes barrières, pas facile de se sentir proche les uns des autres et de constituer une assemblée unie. Pourtant, « quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux », a dit le Christ à ses disciples. Dès lors c’est une attention accrue qu’il faut porter à ceux qui nous entourent. Beaucoup de choses peuvent se transmettre par les gestes et le regard… à condition d’ouvrir les yeux !

Soutenir sa paroisse

MASS OFFERING
Corinne SIMON I CIRIC

Afin de limiter les contacts, la quête n’aura certainement pas lieu sous sa forme habituelle. Si certaines paroisses ont opté pour l’application La quête qui permet de donner chaque dimanche via son smartphone, d’autres disposeront certainement des corbeilles ou des urnes à la sortie de la messe pour permettre à chacun de soutenir financièrement leur mission.

Prier

PRAYING
Gabriel Ortiz Galindo | Shutterstock

Hier comme aujourd’hui, se mettre dans bonnes dispositions d’esprit avant la messe peut s’avérer très difficile. Entre les distractions multiples du quotidien et les changements récents dans la manière de célébrer la messe, nos pensées ont tôt fait de vagabonder. Pour se préparer son cœur à entrer dans la célébration de l’Eucharistie, n’hésitez-pas à faire silence en vous afin d’accueillir le Christ.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]