Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Suisse : les célébrations religieuses et les mariages vont reprendre le 28 mai

La cathédrale protestante Saint-Pierre de Genève.
Partager

Le Conseil fédéral suisse a annoncé ce mercredi que les communautés religieuses allaient pouvoir reprendre leur vie communautaire et rassembler leurs fidèles à partir du jeudi 28 mai.

C’est un soulagement pour l’Église de Suisse. Le Conseil fédéral a autorisé, ce mercredi, les communautés religieuses à reprendre leur vie communautaire et à rassembler leurs fidèles à partir du 28 mai. Dans le détail, il leur donne une semaine « pour préparer leurs plans de protection et garantir le traçage des chaînes de transmission ». Un plan-cadre que la Conférence des évêques suisses (CES) a déjà présenté le 27 avril et qu’elle compte compléter dans le délai imparti.

Ce dernier détaille les mesures à prendre avant, pendant et après la messe. En amont de l’office, les prêtres sont ainsi appelés à nettoyer et désinfecter tous les ponts de contact, à vider les bénitiers et à limiter « à un tiers du nombre maximum possible » l’entrée à l’église. Concrètement, chaque fidèle doit avoir, pour lui seul, « un espace de 4m2 au minimum ».

Limiter les chants de l’assemblée

Durant la messe, il est recommandé de réduire au maximum les chants de l’assemblée et de procéder plutôt « au dialogue entre voix de solo – versets déclamés par l’assemblée ou de petits ensembles ». Pour la quête, « il faut renoncer à faire circuler des corbeilles dans les bancs pour la quête ; les fidèles peuvent déposer leur offrande dans une corbeille opaque à la sortie, au moment de quitter l’église », précise encore la CES.

Concernant la communion, « les auxiliaires de l’Eucharistie » vont se désinfecter les mains juste avant de la distribuer. Le dialogue « Le Corps du Christ » – « Amen » va être désormais prononcé communautairement avant de procéder à la distribution de la communion. Celle-ci suivra les normes d’hygiène prescrites.

Les baptêmes, les premières communions, les confirmations et les mariages « sont conditionnés au respect rigoureux des normes de protection établies par l’autorité civile en matière de distance sociale et d’hygiène », rappelle l’Église de Suisse. « S’il est possible de reporter la fête, il faut le faire, en accord avec la famille ».