Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vidéo : quand les fidèles s’en remettaient à Jésus ou la Vierge Marie

Partager

La pandémie du coronavirus qui affecte le monde ces temps-ci est malheureusement loin d’être le premier fléau à s’abattre sur terre. Au long des siècles, pour se protéger de la peste et d’autres maux, les hommes ont souvent brandi des images de la Vierge Marie ou du Christ, pour demander leur protection.

Elles ne sont pas toutes très connues, mais ces images ont parfois accordé une grande protection à des peuples touchés par des épidémies. C’est en tout cas ce que raconte la légende… Ainsi, en 1720, sœur Anne-Madeleine Remuzat, une religieuse visitandine, reçu des paroles du Seigneur lui informant que la peste menaçait de dévaster la ville de Marseille. Elle décida donc de distribuer des milliers de cartes du Sacré-Cœur de Jésus dans les rues de la ville, ce qui permis d’arrêter l’épidémie.

La ville de Rome sauvée par le Christ de saint Marcello

Ce n’était pas la première fois que des images de la Vierge Marie ou du Christ intervenaient miraculeusement. Ce fut aussi le cas à Rome par exemple, pendant le terrible épisode de la peste, en 1522. A l’époque, on craignait même que la ville ne perde tous ses habitants. C’est alors que le crucifix de saint Marcello fut transporté en procession dans la ville pendant plusieurs jours. A la fin de la procession, la peste avait complètement cessé. En mémoire de cet épisode, ce même crucifix a été déplacé à la basilique Saint-Pierre de Rome pendant la crise du coronavirus. Le pape François s’est recueilli devant lui lors d’une veillée de prière historique face à la place Saint-Pierre vide, le 27 mars dernier.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]