Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconActualités
line break icon

Paray-le-Monial, Lourdes, Ars... les grands sanctuaires amorcent leur déconfinement

Sanctuaire de Lourdes

Le sanctuaire de Lourdes a rouvert partiellement ce samedi 16 mai.

Agnès Pinard Legry - Publié le 18/05/20

Depuis le 11 mai, la France débute la longue marche du déconfinement. Reprise progressive de l’école, retour sur son lieux de travail pour certains, réouverture des magasins… Côté spirituel, si les messes publiques ne sont pas encore autorisées, plusieurs sanctuaires ont commencé à rouvrir leurs portes.

Lentement mais surement, la France progresse sur le chemin du confinement depuis le 11 mai. Si les messes publiques sont encore suspendues a priori au moins jusqu’au 2 juin, plusieurs sanctuaires et abbayes ont rouvert leurs portes dans le respect des règles sanitaires. Jeudi 14 mai, c’est l’abbaye de Lérins, située sur l’Île St Honorat au large de Cannes, qui partageait cette heureuse nouvelle : la reprise de la navette entre Cannes et l’île, quatre fois par jour. Remerciant chacun « de respecter les circuits mis en place aussi bien pour l’embarquement que pour le débarquement », l’abbaye a également tenu à rappeler que « le port du masque est obligatoire sur les bateaux et la capacité des bateaux réduite de 50% ».

En Alsace, le sanctuaire du Mont Sainte-Odile va enfin rouvrir partiellement à partir de ce mercredi 20mai de 10h à 18h « pour la prière personnelle et le recueillement ». « Nous espérons que chacun et chacune comprendra que nous ne pouvons accueillir beaucoup de monde en même temps si nous voulons respecter les gestes barrière et la distanciation sanitaire », rappelle le sanctuaire.

À Paray-le-Monial, la basilique, la chapelle de la Visitation et la chapelle Sainte Claude la Colombière sont ouvertes au public. Le sanctuaire a proprement parlé « va rouvrir la semaine prochaine, très certainement lundi », explique son directeur, Bertrand de Ruffray, à Aleteia. « Le lieu d’accueil des pèlerins va être déplacé dans le parc des chapelains. Nous allons accueillons accueillir, dans le respect des règles sanitaires, des personnes seules, familles ou groupes de moins de dix personnes ». La chapelle Saint Jean où se trouve l’adoration perpétuelle restera néanmoins fermée au public « le lieu étant trop petit pour respecter les distances entre chacun », souligne le directeur.

Grande joie également au sanctuaire de Lourdes qui a partiellement rouvert ses portes samedi 16 mai. « La joie et l’émotion qui sont les miennes aujourd’hui sont à la mesure de ce qu’a été la douleur de fermer ce sanctuaire le 17 mars dernier », a confié en préambule le recteur du site, Mgr Olivier Ribadeau Dumas. C’est sous le signe de l’espérance, que le recteur place cette réouverture, rapportant les très nombreux témoignages reçus, de personnes qui ont gardé une confiance immense dans la Vierge Marie, durant ces deux longs mois. « Demain à nouveau, les gens viendront des quatre coins du monde pour prier la Vierge Marie, et pour la chanter », a également prédit le recteur aux fidèles arrivés devant les grilles.

Sanctuaire de Lourdes
Le sanctuaire de Lourdes s’est adapté afin de permettre à chacun de recevoir le sacrement de réconciliation dans le respect des règles sanitaires.

Le sanctuaire d’Ars est quant à lui ouvert depuis le 11 mai avec la basilique et un accueil ouvert de 14h30 à 16h30. Le port du masque est obligatoire et un filtrage est effectué à l’entrée afin de limiter le nombre de personnes à une dizaine à l’intérieur de la basilique. Une adoration perpétuelle est maintenue à la chapelle de la Providence de 14h à 18h.

À Cotignac, en raison de la crise sanitaire, l’église du sanctuaire est simplement ouverte et il n’y a ni messes ni offices pour les fidèles. Néanmoins, le chapelet a repris depuis le déconfinement et est prié chaque jour à 11h, sur le parvis ou à l’intérieur de l’église en cas de mauvais temps. « Toutes les intentions sont déposées dans le cœur de Notre-Dame de Grâces », précise le sanctuaire.

Des réouvertures partielles et progressives

Premier lieu de pèlerinage breton, Sainte-Anne d’Auray a partiellement rouvert lundi 11 mai dans l’après-midi. La basilique est accessible au public de 15h à 18h avec un maximum de 10 personnes en même temps à l’intérieur. Des bénévoles accueillent les visiteurs et veillent au respect des gestes barrières et des distanciations sociales. Dans un lieu aménagé en respectant les distances sanitaires un prêtre se tient également à la disposition de ceux qui souhaitent vivre le sacrement de réconciliation. Le parc du sanctuaire a également rouvert au public.

Au sanctuaire de la Sainte-Baume, en Provence, l’Hostellerie prépare sa réouverture, prévue pour le mardi 2 juin. La Grotte a déjà rouvert et est accessible par le chemin des Roys et le magasin du Pèlerin (à l’Hostellerie) est ouvert l’après-midi du mardi au dimanche.


WEB2-LOURDES-CORONAVIRUS-AFP-000_1q125g.jpg

Lire aussi :
Lourdes, Lisieux, Cotignac… la pandémie, un désastre pour les sanctuaires

Deuxième plus grand sanctuaire de France, Lisieux reprend son activité progressivement. La basilique et la crypte ainsi que la librairie du Centre Saint Jean Paul II, la chapelle du Carmel et la cathédrale de Lisieux sont ouvertes de 10h à 18h. « Le reste de l’activité du sanctuaire reprendra à partir du 2 juin », précise le sanctuaire.

Situé dans le diocèse de Gap et d’Embrun, le sanctuaire Notre-Dame du Laus s’est aussi minutieusement préparé à recevoir visiteurs et pèlerins déconfinés. Sens de circulation, distanciation, limitation à dix personnes…Tout a été pensé pour limiter les risques de contamination du covid-19.

Le sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour accueille de son côté enfin à nouveau des pèlerins individuels de proximité depuis le lundi 11 mai avec, comme partout ailleurs, les précautions sanitaires qui s’imposent.

En images : Lourdes à l'heure du déconfinement
Tags:
Coronavirusdéconfinementsanctuaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement