Aleteia
Jeudi 22 octobre |
Saint Jean-Paul II
Art & Voyages

L'étonnant ange thuriféraire de la cathédrale de Chartres

Domaine public

Sophie Roubertie - Publié le 18/05/20

[LES ANGES] 800 ans après leur installation, les vitraux de Chartres nous offrent toujours leurs couleurs lumineuses, sur 2.600 m2 ! Comment en faire le tour en un coup d’œil ? Parmi les innombrables figures des vitraux de la cathédrale, notre chroniqueuse vous propose aujourd'hui de s'attarder sur un personnage en particulier, un ange thuriféraire, qui encense l'Enfant-Dieu et sa mère.

On ne le remarque peut-être pas au premier regard en entrant dans la cathédrale de Chartres aux 172 baies et 2.600 m2, mais il occupe une place de choix, près de Marie, portant Jésus, dans l’abside. Placé à la droite de la Vierge, cet ange thuriféraire l’encense, signe de la sainteté de l’Enfant-Dieu et de sa mère.

Domaine public

L’encensoir semble en mouvement, dans ce balancement si caractéristique que permet la chainette qui le retient. L’encensement est le signe du caractère sacré de la personne ou de l’objet vers lequel se tourne le thuriféraire (mot qui signifie porte-encens).

C’est ici le mystère de l’incarnation qui est honoré, dans l’image de la Vierge à l’Enfant. Le parfum qu’il dégage en brûlant monte vers le ciel comme la prière des fidèles. « Que ma prière devant toi s’élève comme un encens », nous rappelle le psaume 140. C’est ici l’occasion de montrer un précieux travail d’orfèvrerie, une sphère s’ouvrant en son milieu, reposant sur un pied, et percé d’orifices laissant passer le parfum.

Domaine public

Dans sa main gauche, l’ange thuriféraire porte une navette, une petite boîte en forme de nef contenant l’encens, ce parfum si précieux qu’il avait plus de valeur que l’or au temps de Jésus.

Les ailes au messager céleste sont déployées, l’une pointant vers le ciel, l’autre, vers la terre, signe d’une mission : elles indiquent que l’ange est un intermédiaire entre Dieu et les hommes, entre le ciel et la terre.

Domaine public

Pour montrer sa jeunesse éternelle, puisqu’il est pur esprit, il est figuré jeune, la chevelure abondante. Sa sainteté est signifiée par une auréole rouge bordée de bleu. Pieds nus, il est vêtu d’une tunique verte et d’un manteau marron. Il se dégage d’un fond bleu, de ce merveilleux bleu si caractéristique des verrières de Chartres, tandis qu’un entrelac sur fond bleu et rouge orne les bordures, avec un décor de fleurs stylisées. Des colonnes l’encadrent, se prolongeant en une ville fortifiée rappelant la Jérusalem céleste.

Domaine public


SMILE OF REIMS

Lire aussi :
Demandez à votre ange gardien d’aller à la messe pour vous avec cette prière

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
angescathédrale Chartreschartresvitrail
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
Louise Alméras
Diacre et premier préfet handicapé de France,...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement