Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconActualités
line break icon

Manifeste de Chartres : malgré l’interdiction de marcher, l’appel à l’espérance demeure

© Wikimedia commons

La cathédrale de Chartres.

Agnès Pinard Legry - Publié le 16/05/20

Ils avaient prévu de marcher jusqu’à Chartres pour porter la prière de tous aux pieds de la Vierge Marie ce dimanche. Mais si la préfète d’Eure-et-Loir l’a interdit, l’appel à l’espérance lancé par le père Michel Gitton dans le manifeste de Chartres, signé par une quinzaine de personnalités, demeure.

C’est un projet d’espérance qu’a initié le père Michel Gitton, fondateur de la communauté Aïn-Karem, fin avril en rédigeant le manifeste de Chartres. « Devant les malheurs qui frappent notre pays et le monde […] devant la pandémie qui immobilise nos forces et nous laisse dans une attente impuissante, devant la tristesse d’une Église désolée qui ne peut même plus s’occuper de ses enfants, nous mettons toute notre confiance en Dieu et dans l’intercession de la Sainte Vierge Marie », écrit-il en préambule.

Signé par une quinzaine de personnalités dont l’évêque de Chartres, Mgr Christory, l’évêque de Fréjus-Toulon, Mgr Rey, le philosophe Rémi Brague ou encore Marie-Hélène Mathieu, fondatrice de Foi et Lumière, ce manifeste est le point de départ « d’une dynamique de réflexion et de prière », assure à Aleteia le père Gitton. « Nous avions prévu qu’un groupe de pèlerins se rendent à la cathédrale de Chartres dimanche 17 mai afin de déposer aux pieds de la Vierge nos prières malheureusement la préfète d’Eure-et-Loir a formellement interdit la chose et a demandé a l’évêque de n’accepter personne dans la cathédrale en ce sens », regrette-t-il.

Réfléchir autour de l’espérance

Malgré la déception de ne pouvoir réaliser ce projet, le père Michel Gitton se félicite « de développement virtuel du pèlerinage qui s’est fait autour du thème de l’espérance », explique-t-il. Quelque 350 personnes ont ainsi réfléchit ensemble à ce que cela signifiait et à la manière dont elle pouvait s’incarner dans la période qui s’ouvre.


SHOPPING LINE

Lire aussi :
Un printemps pour rien ?

Tags:
chartresConfinementPèlerinage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement