Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Covid-19 : répondez à l’appel urgent du Pape François !

UGANDA
Isaac Kasamani | AFP
Partager

Parce que la crise sanitaire engendrée par l’épidémie de covid-19 n’épargne quasiment aucun pays, le pape François a lancé un appel afin de soutenir ceux dont le système de santé et de prise en charge sont les plus fragiles. Cet appel, concrétisé avec la mise en place d’un fonds d’urgence opéré par les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM), doit permettre de venir en aide aux populations et de soutenir l’action des missionnaires présents sur place.

Les plans de déconfinement dans un certain nombre de pays développés – dont la France – offrent une lueur d’espoir après plusieurs semaines d’incertitude. Mais pour de nombreux pays en voie de développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, la crise sanitaire débute à peine. Le tribut humain de l’épidémie est source d’une grande incertitude. Cela vaut notamment pour l’Afrique dont plusieurs pays son susceptibles de rencontrer d’importantes difficultés dans la mise en œuvre des règles de distanciation sociale et autres mesures visant à aplanir la courbe de contagion.

Les systèmes de santé déjà fragiles de ces pays pourraient se retrouver rapidement submergés par l’épidémie, en particulier dans les zones densément peuplées. Début mai, l’Afrique comptait plus de 43.000 cas confirmés de coronavirus. Selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine, le covid-19 a déjà coûté la vie à 1.761 personnes sur le continent. L’Afrique du Sud et l’Égypte sont les deux pays les plus touchés. Suivis par le Maroc, l’Algérie, le Nigeria et le Ghana.

L’urgence, c’est maintenant

Répondre à l’appel d’urgence que lance le pape François pour faire face à la crise sanitaire actuelle exige des réponses concrètes à des situations particulières. C’est dans cet objectif que l’enveloppe de 750.000 dollars, amorçant ce fond d’urgence constitué par les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) devra permettre immédiatement aux diocèses les plus en difficulté de faire face aux besoins sanitaires et alimentaires de première nécessité (nourriture et produits désinfectants en particulier) destinées notamment aux personnes les plus démunies.

Chez nous, ce sont avant tout les personnes âgées ; mais dans les pays pauvres, les conséquences dramatiques concernent toutes les personnes démunies, les malades, les femmes enceintes, les enfants.

Mais le pire est à craindre… Certains pays d’Afrique parmi les plus pauvres et les plus vulnérables n’ont pas les infrastructures hospitalières et les dispositifs d’assistance nécessaires pour faire face au fléau et contenir son déferlement meurtrier, tandis que le virus s’attaque partout aux plus fragiles. « Chez nous, ce sont avant tout les personnes âgées ; mais dans les pays pauvres, les conséquences dramatiques concernent toutes les personnes démunies, les malades, les femmes enceintes, les enfants », souligne Gaëtan Boucharlat de Chazotte, secrétaire général des OPM.

En effet, avec l’épidémie qui se répand, des populations entières se trouvent dans des zones qui ne sont plus approvisionnées en nourriture et en produits de première nécessité. L’accès aux soins, déjà précaire, devient difficile ou impossible, car les dispensaires sont submergés. Et selon tous les indicateurs, la vague ne cesse de monter.

Le père Adam Klaga, franciscain missionnaire en Ouganda : « Notre voiture sert d’ambulance qui transporte les malades à l’hôpital. Nous ne savons pas ce qui nous attend demain »

Dans une lettre publiée par le portail de sa communauté le 3 mai, le père Adam Klaga, missionnaire franciscain polonais envoyé en mission en Ouganda, alerte que la situation sur place devient dramatique. La fermeture des entreprises de transport, de commerce ainsi que des écoles, des universités, restaurants, etc… ont déjà provoqué la perte d’emploi du jour au lendemain des millions d’habitants. Le père Klaga confie dans sa lettre que durant la Semaine sainte, de nombreux frères missionnaires rendaient visite aux malades avec le Saint-sacrement. Depuis, « notre voiture sert d’ambulance qui transporte ces malades à l’hôpital. Nous ne savons pas ce qui nous attend demain », conclut dans sa lettre le père Klaga.

En effet, pour faire face au fléau dans les pays pauvres, l’Église catholique se trouve en première ligne pour soigner les personnes atteintes par le virus. En Afrique plus de 74.000 religieuses et plus de 46.000 prêtres gèrent 7.274 hôpitaux et cliniques et 2.346 foyers pour personnes âgées et vulnérables. Un quart des malades sont pris en charge par des institutions de santé catholiques. Nombreux sont les prêtres, les religieux et religieuses qui donnent leur vie après avoir contracté la maladie en portant secours aux malades et en accompagnant les mourants.

Dans certaines régions, tout manque, et chaque heure compte pour sauver des vies.

Les demandes d’aide de la part des diocèses en difficulté à ce fonds d’urgence des OPM ne cessent d’arriver : demande d’aide alimentaire, de matériel médical, d’infrastructures logistique… Comme le constate Gaëtan Boucharlat de Chazotte, « dans certaines régions, tout manque, et chaque heure compte pour sauver des vies. Nos capacités de financement sont complètement dépassées », souligne-t-il encore.

Accomplir une mission de fraternité

Face à la pandémie qui s’étend et menace des millions de personnes démunies dans le monde, le Saint-Père en appelle à l’intervention personnelle de tous les baptisés : à la fois par le soutien dans la prière, et par un geste concret sous forme fond d’urgence constitué par les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM), pour apporter une aide fraternelle concrète aux communautés les plus durement touchées par cette crise sanitaire de covid-19.

 

Je fais un don pour le fonds d’urgence du Pape François contre le coronavirus

 

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]