Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Une journée de prière interreligieuse pour vaincre la pandémie

Partager

Face au Covid-19, le Haut-Comité pour la fraternité humaine a invité les croyants de toutes les religions à s’unir pour une journée de jeûne et de prière interreligieuse, ce jeudi 14 mai. Soulignant que « la prière est une valeur universelle », le pape François a annoncé sa participation, dès le 2 mai dernier.

C’est l’une des conséquences de la signature du « Document sur la fraternité humaine », par le grand imam d’Al-Azhar Ahmed el-Tayeb et le pape François, le 4 février 2019. Créé au mois de septembre 2019 pour mettre en œuvre les recommandations de ce texte, le Haut-Comité pour la fraternité humaine a lancé un appel interreligieux à tous les « frères croyants en Dieu, le Créateur » et aux « frères en humanité partout dans le monde ». Face à au Covid-19, il propose ainsi à « tous les leaders religieux et tous les hommes partout dans le monde de répondre favorablement à cet appel humain et de s’adresser à Dieu en une seule voix », ce jeudi 14 mai.

Concrètement, les croyants de toute religion sont invités à prier depuis chez eux, en communion, pour demander à Dieu « qu’Il sauve l’humanité et l’aide à mettre fin à cette pandémie ». « Ensemble, implorons Dieu tout-puissant de protéger le monde entier, afin qu’une fois la pandémie terminée, il devienne un meilleur endroit pour l’humanité et la fraternité », ajoute le message de l’appel. Le Haut-Comité propose également de jeûner et de faire des œuvres de charité en cette journée.

Le pape François participera à cette journée, l’imam d’Al-Azhar aussi

Cet appel, qui a émané le 2 mai dernier, a reçu un accueil très favorable de la part de nombreuses personnalités religieuses et politiques. Le pape François a annoncé sa participation dès le 3 mai. Il a profité de la prière du Regina Caeli pour inviter tous les catholiques à se joindre à lui. « Les croyants de toutes les religions devraient s’unir spirituellement le 14 mai pour une journée de prière et de jeûne, pour implorer Dieu d’aider l’humanité à surmonter la pandémie de coronavirus », avait-il déclaré, après avoir rappelé que « la prière est une valeur universelle ».

Co-signataire du « Document sur la fraternité humaine » avec le pape François, l’imam d’Al-Azhar participera lui-aussi à cette journée. Le président palestinien Mahmoud Abbas, ou encore le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ont également salué cet appel. Le 22 avril dernier à Jérusalem, les différents chefs religieux chrétiens, juifs et musulmans s’étaient rassemblés pour implorer l’aide de Dieu contre le coronavirus. Réunis en arc de cercle, chacun avait prié un par un, à haute voix, selon sa propre tradition.