Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconAu quotidien
line break icon

Une boîte-à-idées pour agir auprès des plus fragiles pendant (et après) la pandémie

WEB2-COURSES-SOLIDARITE-shutterstock_1216266838.jpg

Daisy Daisy I Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 12/05/20

Vous avez envie de faire "quelque chose" pour venir en aide à des personnes particulièrement vulnérables en ce temps de pandémie mais ne savez ni quoi, ni comment. Le site « solidaires des plus fragiles » fournit de nombreuses idées et balaie d’un clic tous les prétextes qui vous retenaient jusque-là !

Lancé à l’initiative d’Alliance VITA, le site « solidaires des plus fragiles » recense un grand nombre d’initiatives qui viennent apporter soutien, chaleur et réconfort à des personnes fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Vous y trouverez des actions en faveur des sans-abri, des personnes âgées, mais aussi des soignants et des familles. Il y a tant de personnes rendues vulnérables par le confinement et la solitude ! À chacun de trouver dans cette boîte-à-idées la mission à laquelle il est appelé pour rester solidaire des plus fragiles, “pour que gagne l’espérance”. Si vous êtes vous-même à l’origine d’une initiative dans ce sens, vous pouvez la partager sur la plateforme dans la rubrique « Contribuer ».

Auprès des sans abris

Peut-être croisez-vous de temps en temps dans votre quartier des hommes ou des femmes sans domicile fixe. Et vous ne savez pas comment les aborder, ni les aider, ni comment prendre de leurs nouvelles durant cette période terrible pour eux. Sachez que vous avez la possibilité de rejoindre des actions organisées par des associations, les villes ou encore les paroisses, afin de réaliser et distribuer des panier-repas. L’appli Entourage vous permet également de créer du lien avec vos voisins sans-abri. À l’origine de cet outil, le constat que dans la rue, “c’est l’isolement qui déshumanise”. Un simple échange de mots met en valeur une personne et Entourage facilite les rencontres, comme en témoigne Théo, étudiant à Lyon : « Avant j’avais peur, j’étais mal à l’aise. Aujourd’hui j’ai changé mon regard, j’ai arrêté d’esquiver. Je parle aux personnes SDF comme à n’importe quel voisin, et ça fait du bien ! ».

Auprès du personnel soignant

Cuisiner et livrer des repas aux soignants, coudre des blouses et des masques de protection, mettre à disposition un logement vide… Le site recense autant d’astuces et de gestes concrets pour faciliter la vie des soignants, en première ligne de l’épidémie. Des initiatives lancées bien souvent par des bénévoles qui cherchent à se rendre utile pendant la pandémie. C’est le cas d’Aude de Montille, créatrice de robe de mariée à Versailles, fondatrice du vaste réseau de couturières Over the blues qui ne comptent pas leurs heures pour confectionner des blouses à destination des hôpitaux et des Ehpad. A ce jour, 3.500 bénévoles ont contribué à fournir plus de 26.000 sur-blouses.

Auprès des familles

Stress, école à la maison, télétravail, enfants intenables entre les quatre murs de l’appartement… Le confinement peut s’avérer une véritable épreuve pour les familles. Si vous avez ne serait-ce que du temps à offrir, pourquoi ne pas enregistrer des histoires pour des enfants de votre entourage, en envoyant des fichiers audio à leurs parents ? « Solidaires des plus fragiles » met notamment en avant l’idée de créer un groupe WhatsApp de voisins ou de connaissances qui envoient régulièrement des histoires contées. Ceci permet aux parents d’avoir un peu de répit et les enfants sont ravis. Dans la même veine, et si vous avez la fibre pédagogue, pourquoi ne pas proposer votre aide pour les devoirs par Skype ou par téléphone ? Une manière de soulager les parents qui doivent bien souvent eux-mêmes travailler.

Auprès de ses voisins

Le site se fait aussi le relais d’une belle initiative pour se serrer les coudes en tant que voisin pendant l’épidémie : « Devenez l’ange gardien de vos voisins ! », invite-t-il. Comment ? Tout simplement en déposant dans les boîtes aux lettres de votre quartier un gentil mot avec votre nom et votre numéro de téléphone pour qu’ils puissent vous contacter en cas de besoin. Une initiative solidaire facile à mettre en œuvre autour de chez soi.

En partenariat avec Alliance VITA

Tags:
Alliance vitaConfinementdéconfinemententraideisolementpersonnes ageessolidarite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement