Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconSpiritualité
line break icon

Le pape François prie pour les infirmiers, "exemple d’héroïsme"

POPE EASTER

ANDREAS SOLARO / POOL / AFP

I.Media - Publié le 12/05/20

Durant cette pandémie, les infirmiers ont donné "un exemple d’héroïsme", a déclaré le pape François lors de sa messe à Sainte-Marthe, ce mardi 12 mai, en les confiant à la prière des fidèles. Il a appelé à distinguer la paix du monde de la paix du Seigneur.

« C’est aujourd’hui la Journée des infirmiers », a rappelé le chef de l’Église catholique au début de sa célébration, ce mardi 12 mai. Cette journée mondiale a été instaurée en 1965 par le Conseil international des infirmières. À cette occasion, le pape François a donc demandé de prier pour « les infirmiers et les infirmières, hommes, femmes, jeunes gens et jeunes filles, qui ont cette profession ». Selon lui, plus qu’un métier, « c’est une vocation, un dévouement ». « En ce temps de pandémie, ils ont donné un exemple d’héroïsme et certains ont donné leur vie », a-t-il ajouté.

La paix du Seigneur est « totalement gratuite »

Dans son homélie, le successeur de Pierre a invité à distinguer la paix offerte par le monde de la paix donnée par le Seigneur. Celle du monde « coûte cher » car elle est « provisoire » et « stérile » : il faut constamment changer les « instruments » de cette paix, c’est-à-dire les sources d’enthousiasme qui la permettent, a-t-il expliqué. Elle « isole des autres » et rend « anesthésié ».


PRAYING

Lire aussi :
Cinq façons bibliques de trouver la paix intérieure cette année

À l’inverse, la paix du Seigneur, totalement « gratuite », est « féconde » : « elle met en mouvement », « crée la communication ». Elle est « ouverte vers le Ciel » et « conduit les autres avec soi au paradis », a-t-il ajouté en estimant qu’il ne parlait pas assez souvent du paradis. C’est une paix « définitive, fructueuse, contagieuse ». Le pape François a donc appelé chacun à examiner sa paix intérieure : « dans les moments difficiles, cette paix reste-t-elle en moi ? »

Tags:
CoronavirusmédecinPape Françoissoignants
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement