Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Le pape François prie pour ceux qui ont perdu leur emploi

VATICAN MEDIA / AFP
Partager

Le pape François a offert aux personnes sans emploi la messe célébrée à Sainte-Marthe, ce lundi 11 mai. Il a également encouragé à se tourner vers le Saint-Esprit, « même dans les petites décisions ».

La hausse du chômage est malheureusement l’une des conséquences prévisibles de la crise sanitaire. En France, malgré la mise en place du chômage partiel pour éviter des « licenciements massifs », le nombre de chômeurs a bondit de 7,1% au mois de mars, d’après les chiffres publiés le 27 avril dernier par la direction de la recherche du ministère du travail (Dares). La France est loin d’être le seul pays impacté. Selon la Commission européenne, le taux de chômage en Europe devrait passer de 7.5% à 9.5% en 2020.

Face à ces chiffres catastrophiques, le pape François a eu une pensée pour toutes les personnes qui ont perdu leur emploi, au début de sa messe ce lundi 11 mai, à Sainte-Marthe : « elles n’ont pas été réembauchées, elles travaillaient au noir… », a-t-il déploré. Il a ainsi demandé de prier spécialement pour ces « frères et sœurs qui souffrent de ce manque de travail ».

Le soutien de l’Esprit saint

Le Seigneur, a par ailleurs expliqué le pape François dans son homélie, a promis le soutien de l’Esprit saint, dont le rôle est d’enseigner : « Il nous enseigne le mystère de la foi, Il nous apprend à entrer dans le mystère, à comprendre un peu plus le mystère, Il nous enseigne la doctrine de Jésus et nous apprend à développer notre foi sans faire d’erreurs ».

Mais l’Esprit saint joue également le rôle d’aide à la mémoire : il est comme un « souvenir, il nous réveille », a souligné le pape François. « Il nous garde toujours éveillés dans les choses du Seigneur » et il « nous fait aussi nous souvenir de notre vie, quand nous avons rencontré le Seigneur ou quand nous L’avons quitté ».

Il guide encore les croyants afin de discerner, ce qu’ils doivent faire maintenant, ce qui est la bonne voie et ce qui est mauvais, même dans les petites décisions. « Si nous demandons la lumière à l’Esprit saint, a assuré le pontife, il nous aidera à discerner afin de prendre les bonnes décisions ».