Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
Au quotidien

Couple : se disputer sans trop blesser l’autre

Monkey Business Images - Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 07/05/20

Dire ce que l’on a sur le cœur, oui, mais il existe une manière de s’exprimer plus constructive et moins blessante que la critique : le reproche d’un fait précis.

Si le confinement n’a pas eu d’impact majeur sur les relations conjugales de la très grande majorité des Français, il n’empêche qu’en moyenne, les couples se sont davantage disputés qu’en temps normal, d’après un sondage Ifop publié début avril. Top 3 des sujets de conflit : les tâches ménagères, l’éducation des enfants et plus précisément, la gestion de leur temps d’écrans. Alors quitte à se disputer, autant le faire de manière constructive, en suivant le conseil du Dr Nicolas Duchesne, psychiatre et psychothérapeute, intervenant dans une conférence en ligne organisée par Mon coaching PepPsy.

Le secret d’une bonne dispute résiderait dans la distinction entre le reproche et la critique. Tandis que le reproche se borne à dénigrer un fait précis (et non pas la personne), déterminé dans le temps, la critique, elle, est générale, personnelle, et blesse le conjoint par son caractère globalisant. Pour que la dispute soit constructive et pas trop blessante, il convient de « se limiter à un fait précis, unique, descriptif », explique le Dr Nicolas Duchesne. « La critique attaque la relation et la personne ».

Autrement dit, privilégiez les remarques du type : « Je suis énervé(e) parce que hier soir, tu n’as pas mis tes affaires sales au sale » au lieu de « Tu es casse-pied, tu ne mets jamais tes affaires sales au sale ! ». Et pas de panique, ce n’est pas parce que vous vous limitez à reprocher un fait précis que votre conjoint ne fera pas le rapprochement les fois suivantes : « L’esprit généralise », assure le psychiatre, donc il y a des chances pour qu’il ou elle y pense le lendemain… Autre bienfait de ce type de phrase : la réceptivité du message. Votre conjoint sera plus enclin à écouter la description objective d’un fait plutôt que des allégations sans données précises.


PARA

Lire aussi :
Depuis quand n’avez-vous pas pris la température de votre couple ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Coupledispute
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement