Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

« Comme un petit enfant contre sa mère », le psaume qui a inspiré cette médaille

@Anne.K
Matrice de la médaille Notre-Dame des petits enfants
Partager

La créatrice de médaille Anne Kirkpatrick s’est inspirée du psaume 130 pour réaliser son modèle “Notre-Dame des petits enfants”. Un chef d’œuvre d’abandon et de tendresse.

C’est le modèle phare de la maison Anne K. Créée en 2017 après un an de travail, la médaille de baptême “Notre-Dame des petits enfants” représente une Vierge à l’Enfant jeune, tendre et rayonnante. Jésus, confiant, est blotti et endormi contre son sein. Spectacle de l’abandon propre à l’enfance et d’une douce maternité. A l’instar de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, qui a su diffuser cette spiritualité de l’enfance spirituelle basée sur la confiance, la créatrice a cherché à rendre palpable le psaume 130 :

« Seigneur, je n’ai pas le cœur fier ni le regard ambitieux ; je ne poursuis ni grands desseins, ni merveilles qui me dépassent.
Non, mais je tiens mon âme égale et silencieuse ; mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère ».

Pour arriver à ce résultat saisissant de beauté et de simplicité, Anne Kirkpatrick a utilisé la technique du bas-relief, sur un fond plat de 20 centimètres de diamètre. Elle a avant tout cherché à manifester la jeunesse de la Vierge Marie, à travers ses joues rondes et la délicatesse de ses traits. Elle a voulu simplifier au maximum le dessin, et notamment les plis des voiles « afin que l’attention ne soit pas portée sur le voile mais sur les visages », explique-t-elle à Aleteia. Le regard de la Vierge qui voit au-delà de son enfant se veut à la fois céleste, « car imprégné du grand mystère », et terrestre, loin des médailles anciennes qui offraient un visage assez froid, dénué de sentiments maternels, à la Vierge Marie.

@Anne.K

 

Pour Anne Kirkpatrick, « c’est sous le regard des gens que l’œuvre commence à vivre ». D’où le désir profond de toucher les cœurs par la douceur, l’amour et la paix qui émanent de cette médaille. « Jésus tout-petit nous touche profondément. Très aimé, Il saura nous aimer à son tour, avec un cœur très maternel », souligne-t-elle. Offrir cette médaille à l’occasion d’un baptême, c’est ainsi montrer à son filleul que Marie demeurera pour lui une mère et Jésus un chemin à suivre.

En partenariat avec