Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconActualités
line break icon

Suisses, Belges, Québécois... Peuvent-ils aller à la messe ?

Fabrice Coffrini / AFP

L'abbé Vincent Marville se tient dans l'allée centrale de la basilique de Neuchâtel le 3 mai 2020. À l'intérieur, les portraits de ses 400 paroissiens qui ne peuvent assister à la messe en raison de l'épidémie de covid-19. Si la Suisse a commencé à assouplir les restrictions imposées, les messes sont toujours interdites.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 05/05/20

En France, le gouvernement a annoncé que les offices religieux ne seraient pas autorisés avant le 2 juin, avant de finalement évoquer une possible reprise dès le 29 mai. Qu'en est-il dans les autres régions du monde francophone ?

Après son annonce initiale de la reprise des cultes le 2 juin, le gouvernement français a indiqué qu’il était prêt à étudier une reprise des offices religieux dès le 29 mai. Mais quelle est la situation dans les autres pays francophones ?

SuissePas avant le 8 juin

rassemblements jusqu’à cinq personnes étant restés autorisés, il n’y aura pas de messes publiques en Suisse avant le 8 juin 2020, a indiqué le 29 avril le conseiller fédéral Alain Berset. Cette reprise fait partie de la dernière phase du déconfinement organisé en trois étapes (27 avril, 11 mai, 8 juin). Pourtant, le 27 avril, Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle et président de la Conférence des évêques suisses (CES), avait rendu public un plan qui décrivait minutieusement les mesures pratiques à mettre en œuvre au cours des célébrations pour respecter les prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Un espoir de pouvoir célébrer des messes publiques pour l’Ascension ou la Pentecôte probablement déçu. « L’interdiction de tout rassemblement de plus de 5 personnes est toujours en vigueur. Dès que les messes publiques seront à nouveau possibles (et cela ne dépend pas de nous), elles se feront selon des normes de protection qui vous seront communiquées », lit-on sur le site du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Belgiquedate indéterminée

L’Église catholique de Belgique a annoncé la suspension de toutes les célébrations liturgiques publiques dans le pays dès le 14 mars. Et si le pays est entré dans la première phase de son plan de déconfinement lundi 4 mai, il n’est pas encore question de reprise des cultes. Le 28 avril dernier, les évêques du pays ont exprimé dans un communiqué leur grand désir de reprendre les célébrations « en concertation avec les responsables de tous les cultes reconnus en Belgique, ainsi qu’avec le Gouvernement fédéral et les entités fédérées », mais aucune date officielle n’a pour le moment été retenue. « Si la rentrée scolaire du 18 mai est positive et se passe bien, nous pensons que nous pourrons faire partie du train suivant », a néanmoins détaillé le porte-parole des évêques de Belgique sur RTL Info le 25 avril dernier.

© HARALD TITTEL / DPA / via AFP
Dans la cathédrale de Trèves (Allemagne), dimanche, des points verts indiquent les sièges utilisables.

Québecdate indéterminée

LuxembourgPas de messe jusqu'au 10 mai

« Le principe du confinement général est levé » au Luxembourg depuis le 4 mai 2020. Néanmoins, jusqu’au 10 mai – qui scellera la fin de la première phase de déconfinement – aucune messe publique ne sera célébrée. Le 10 mai, les résultats de la première étape de déconfinement indiqueront si une éventuelle reprise des offices religieux publics est possible. Les premières communions et les confirmations ne reprendront quant à eux pas avant la mi-septembre, ainsi que les mariages religieux et les baptêmes.

FrankHoermann / SVEN SIMON / SVEN SIMON / dpa Picture-Alliance via AFP | Verwendung weltweit
Dans une église de Munich (Allemagne), où les messes publiques doivent reprendre le 4 mai.

Côte d'Ivoiredate indéterminée

En Côte d’Ivoire, la quasi-totalité des diocèses a annoncé la suspension des messes publiques dès la mi-mars et les lieux de culte se sont progressivement fermés jusqu’au 22 mars. Le diocèse d’Abidjan avait initialement annoncé la suspension des messes jusqu’au 6 avril mais pour les moments, les évêques du pays n’ont pas encore annoncé de plan d’après covid-19.

Burkina Fasodate indéterminée

Le 18 mars, la Conférence épiscopale du Burkina-Niger a suspendu toutes les messes publiques. Le 2 mai, le ministre burkinabè des cultes a autorisé les lieux de culte à rouvrir après que 276 associations musulmanes en ont fait la demande. Pourtant, les églises resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. « Pour ce qui concerne l’Église catholique, les évêques étudient et analysent sérieusement la situation pour voir s’il est opportun ou non de donner aux fidèles la possibilité de participer à des célébrations liturgiques dont la messe », a noté le père Paul Dah, chargé de communication pour la conférence épiscopale.

Pascal Deloche / Godong

SénégalDate indéterminée

Au Sénégal, où la communauté chrétienne a annulé toutes les messes et célébrations religieuses bien avant l’instauration de l’état d’urgence ainsi que d’un couvre-feu, le 2 avril dernier, les mesures de confinement se renforcent actuellement. L’état d’urgence et le couvre-feu viennent ainsi d’être prolongés jusqu’au 2 juin prochain, et l’épiscopat du pays n’a pour le moment pas communiqué sur une date de reprise des cultes.




Lire aussi :
Messes : Italie, Allemagne, Espagne… ce qui se passe dans les autres pays européens

Tags:
déconfinementMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement