Aleteia
Jeudi 22 octobre |
Saint Jean-Paul II
Au quotidien

30% des Français assurent que le confinement a contribué à fortifier leur couple

Couple

Antonio Guillem - Shutterstock

Un couple heureux est un couple qui parvient à trouver un juste équilibre entre les moments seuls et les moments à deux.

Mathilde de Robien - Publié le 05/05/20

Une enquête publiée ce mardi 5 mai révèle l’impact du confinement sur la vie affective des Français.

Tandis que l’image des Chinois se précipitant dans les bureaux de l’administration après des semaines de confinement pour demander le divorce hantait les esprits, il semble que les couples français aient traversé l’épreuve de la promiscuité forcée avec un peu plus de sérénité et de résilience. Un sondage réalisé par l’Ifop fin avril auprès de 3.000 personnes dresse l’état des lieux de l’impact du confinement sur la vie sexuelle et affective des Français.

Ce qui réjouit

Alors que plusieurs médias se complaisent à titrer tristement qu’ « après le confinement, un couple sur dix va prendre ses distances », il convient également de souligner que pour près d’un tiers des personnes en couple, le confinement a contribué à l’épanouissement de leur relation. En effet, 30% des sondés déclarent que cette période les a rapprochés de leur conjoint. En outre, pour la très grande majorité d’entre eux (90%), et ce malgré les tensions liées notamment à la répartition des tâches ménagères et l’éducation des enfants, ces semaines n’auront pas eu d’incidence négative sur leur couple.

Enquête Ifop/Charles.co

Ce qui attriste

Cependant, il est vrai que pour 10% des couples, le confinement a exacerbé les tensions et les a éloignés. Une tendance qui s’observe « plutôt chez les jeunes couples, sans doute les plus fragiles », explique François Kraus, directeur du pôle Politique/Actualité à l’institut de sondage. « Pour eux, le confinement a été un poison et non un ciment ». Néanmoins, l’étude précise que parmi les 11% des Français qui souhaitent prendre des distances avec leur conjoint à l’issue du confinement, 7% le feraient de manière provisoire, histoire de souffler, et 4% rompraient de manière définitive.


PLANSZÓWKI

Lire aussi :
Confinement : 85% des parents déclarent passer de bons moments en famille




Lire aussi :
Couples en confinement : les bons réflexes à prendre pour éviter les tensions

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
ConfinementCouple
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
Louise Alméras
Diacre et premier préfet handicapé de France,...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement