Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconActualités
line break icon

En Allemagne, les fidèles se réjouissent de la reprise des messes publiques

HARALD TITTEL / DPA / via AFP

Dans la cathédrale de Trèves (Allemagne), dimanche, des points verts indiquent les sièges utilisables.

Timothée Dhellemmes - Publié le 04/05/20

Deux jours après un arrêt de la Cour constitutionnelle dénonçant une "grave intrusion dans la liberté de religion", Angela Merkel a autorisé les églises d’Allemagne à rouvrir leurs portes. De nombreux fidèles ont pu assister physiquement à leur première messe depuis le 11 mars.

C’est une bénédiction pour ces milliers de catholiques allemands. Ce jeudi 30 avril, la chancelière Angela Merkel a finalement officialisé la levée de l’interdiction des offices publiques dans tout le pays, après plusieurs jours de d’échanges « positifs » avec la conférence épiscopale. Les paroisses les plus réactives sont parvenues à mettre en place toutes les mesures sanitaires nécessaires pour accueillir des fidèles dès ce week-end.

Fiches d’inscription, marquage au sol, masques…

Sur Internet, les fiches d’inscription aux offices sont prises d’assaut. « C’est un grand moment pour moi, je ressens une joie intérieure, lorsque l’église est à nouveau ouverte et que nous pouvons célébrer les services, bien que dans des conditions très strictes », a notamment déclaré au média allemand Tagesschaud le père Albert Seul, curé d’une paroisse dans la ville de Klausen, près de la frontière avec le Luxembourg. En quelques heures, il a installé des marquages blancs au sol et réceptionné les masques nécessaires. À la Cathédrale de Cologne, ou 122 personnes ont été admise pour la messe dominicale, c’est à travers une vitre de plexiglas que l’archevêque, Mgr Rainer Maria Woelki, a donné la communion. Installés sur des chaises à près de deux mètres d’écart, les fidèles portent généralement des masques, et n’ont pas toujours le droit d’entonner les chants. Du gel hydroalcoolique est également mis à disposition à l’entrée de nombreuses églises.

Toutes les églises n’ont pas encore repris

Dans d’autres diocèses, les paroisses ont fait le choix de rouvrir aux fidèles, mais sans y célébrer de messes pour l’instant. À Berlin par exemple, il est désormais possible de se rendre dans les églises pour des « prières silencieuses ». Les messes publiques seront bientôt de nouveau célébrées, mais, là aussi, en prenant compte des recommandations sanitaires très strictes du gouvernement.




Lire aussi :
Messes : Italie, Allemagne, Espagne… ce qui se passe dans les autres pays européens

Tags:
AllemagneConfinementCoronavirusMesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement