Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Le pape François apporte son aide à des prostituées transgenres

CRYING
Di Dizfoto - Shutterstock
Partager

Sur les conseils du curé de Torvaianica, petite ville située sur la côte tyrrhénienne à une quarantaine de kilomètres de Rome, des prostituées transsexuelles vouées à une grande misère en raison du confinement, ont écrit des lettres au pape François. Et ce dernier y a répondu en leur apportant un soutien spirituel et financier.

Avant même son pontificat, le Pape François encourageait les chrétiens à aller « vers les périphéries », car les plus pauvres ont quelque chose à nous dire du Christ souffrant. « L’Église est appelée à sortir d’elle-même et à aller vers les périphéries, pas seulement géographiques, mais également celles de l’existence : celles du mystère du péché, de la souffrance, de l’injustice, celles de l’ignorance et de l’absence de foi, celles de la pensée, celles de toutes les formes de misère », avait-il prononcé le 9 mars 2013 alors qu’il était encore Mgr Jorge Bergoglio. Mettant à nouveau ses convictions en pratique, le saint Père a récemment apporté un soutien financier à un groupe de prostituées transgenres à Torvaianica, sur la côte romaine.

C’est Don Andrea Conocchia, le curé de la paroisse de l’Immaculée Conception, à Torvaianica, qui a raconté cette histoire au média italien Adnkronos. Une vingtaine de transsexuels, confrontés une pauvreté accentuée par les mesures de confinement, se sont tournés, en désespoir de cause, vers leur curé. « Ils n’avaient plus de clients, explique le prêtre qui leur apporte régulièrement son aide. Ils viennent principalement d’Amérique latine et aiment beaucoup Bergoglio. Ils ont la foi. Une fois, j’ai été ému lorsque j’en a vu un qui priait à genoux devant la Vierge. Ce sont des personnes très seules, avec des histoires difficiles, des familles éloignées… »

Début avril, le curé informe son évêque, Marcello Semeraro, de la situation. Puis il les engage à écrire au pape François. Chacun d’eux a donc rédigé une belle lettre, en espagnol. « Ils ont demandé au pape de prier pour eux, et lui ont assuré qu’ils priaient pour lui », explique Don Andrea Conocchia. Ce dernier a ensuite envoyé ces lettres au cardinal Konrad Krajewski, aumônier pontifical connu pour ses actes de générosité envers les plus démunis. La réponse du saint Père ne s’est pas faite attendre. Elle est arrivée sous forme « d’espèces pour payer les factures, régler le loyer de la maison ou acheter des produits de première nécessité. Un geste qui montre une fois de plus combien les gens comptent pour le Pape. Et cela rappelle aux prêtres à quel point le cœur du message évangélique est la miséricorde », souligne Don Andrea Conocchia. Ce dernier raconte encore la joie et la stupéfaction qu’a manifesté le petit groupe au geste du Pape. Ils ont tenu à remercier le saint Père avec un message audio en espagnol : « Un grand merci au Pape François, » « Que Dieu vous bénisse », « Que la Vierge vous protège », transmis par WhatsApp au cardinal Krajewski, pour le faire écouter au Pape.