Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Les messages sur la Miséricorde divine que Jésus a transmis à sainte Faustine

Jésus Miséricordieux, le tableau peint par Eugeniusz Kazimirowski (1873-1939) selon les indications de sainte Faustine Kowalska
Partager

À l’occasion du vingtième anniversaire de la canonisation de sainte Faustine, le 30 avril 2000, découvrez douze messages de Jésus pleins d’espérance transmis à la mystique polonaise sur la Miséricorde divine, l’unique planche de salut pour l’humanité…

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

C’était il y a vingt ans jour pour jour. Le 30 avril 2000 à Rome, le pape Jean Paul II canonisait Faustine Kowalska, une religieuse polonaise. C’était en fête de la Miséricorde divine, instituée le même jour pour l’Église universelle. Cinq ans plus tard, juste avant de mourir, le 2 avril 2005, la veille même de la fête de Miséricorde, le pape polonais laissait sur sa table de nuit un petit mot. En réalité, ces quelques phrases devaient être le cœur de son homélie du lendemain :

« À l’humanité qui semble parfois perdue et dominée par le pouvoir du mal, de l’égoïsme et de la peur, le Seigneur ressuscité offre en don son amour qui pardonne, réconcilie et ouvre l’âme à l’espérance. C’est un amour qui convertit les cours et donne la paix ».

Et il avait repris cette phrase que Jésus avait donné à sainte Faustine : « Le genre humain ne trouvera pas la paix tant qu’il ne se tournera pas vers la source de la miséricorde. » Devenue l’instrument de Dieu pour transmettre cet ultime rempart offert à l’humanité par Dieu, pendant toute sa vie, sainte Faustine a connu des visions mystiques. Elle a ainsi noté avait noté les messages de Jésus, exactement comme Il le lui avait demandé :

« Ma fille, parle au monde entier de mon inconcevable miséricorde… Qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate. Ma miséricorde est si grande que pendant toute l’éternité, aucun esprit ni humain ni angélique ne saurait approfondir tout ce qui est sorti des profondeurs de ma miséricorde ».

Afin de comprendre ce qu’est ce grand trésor offert à l’humanité, découvrez les messages de Jésus notés par sainte Faustine dans son Petit Journal :