Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Et si vous faisiez de votre masque de protection un outil d’évangélisation ?

WEB2-ITALY-MILAN-CORONAVIRUS-AFP-075_ujetto-preventi200224_np5h1.jpg
Une jeune femme portant un masque pour se protéger du coronavirus. Milan (Italie), le 24 février 2020.
Partager

Alors que les masques de protection destinés au grand public risquent de devenir monnaie courante dans les prochaines semaines et que de plus en plus de personnes en portent, pourquoi ne pas s’en servir pour témoigner de sa foi ?

Lors de l’annonce du plan de déconfinement, le 28 avril, Édouard Philippe a insisté sur l’importance du port de masques. Celui-ci deviendra obligatoire dans les transports en commun et recommandé dans les commerces à partir du 11 mai, comme l’avait préconisé le Conseil Scientifique. « Progressivement, nous parviendrons à une situation classique, où les Français pourront sans risque de pénurie se procurer des masques grand public dans tous les commerces », a assuré le Premier ministre. Le 26 avril, un arrêté paru au Journal Officiel autorisait les pharmaciens à dispenser des masques non sanitaires à la population mais les prix ne sont pour le moment pas encadrés, d’où le risque d’un certain chaos.

Si les masques FFP2 et chirurgicaux sont réservés au personnel soignant, nombreux sont ceux qui confectionnent leurs propres masques qui ne répondent pas aux mêmes exigences sanitaires. L’Afnor, association qui homologue les normes en France, a diffusé un modèle type de masque barrière qu’il est possible de fabriquer soi-même. Le but de ce type de masque est de limiter au maximum la projection de gouttelettes et de postillons dans l’air. Ce masque, qui vise à protéger la population saine, vient en complément des gestes barrières et constitue une protection supplémentaire.

Time to experiment!

Geplaatst door Official Holy Trinity Church, Wavertree op Donderdag 23 april 2020

Tant qu’à en porter, pourquoi ne pas faire du masque, qui deviendra très probablement un accessoire incontournable dans les prochaines semaines, un instrument d’évangélisation ? Quelques perles circulent déjà sur les réseaux sociaux, diffusant des modèles de masques en lien avec la foi des catholiques. Comme ce masque « à bord romain », assorti au col romain portée par de nombreux prêtres, ou encore ces masques aux couleurs liturgiques proposés par une internaute. De quoi impulser d’autres initiatives. Par exemple, pourquoi ne pas créer des masques avec du tissu wax, ce coton aux motifs africains avec parfois des motifs religieux comme des médailles miraculeuses, un Christ ou le visage d’un pape ou d’un saint ? Ou alors, dans l’esprit des stickers d’évangélisation, vous pourriez broder ou floquer des messages comme « Jésus t’aime » ou « Jésus sauve ». Toutes les initiatives sont les bienvenues !

Geplaatst door Marie-Ange Turquais op Donderdag 23 april 2020