Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconDécryptage
line break icon

En Inde, les Jésuites au secours des « Intouchables »

WEB2-INDIA-VILLAGE-INTOUCHABLES-DALIT-GODONG-dv298011t.jpg

Thierry Brésillon | Godong

Village d'Intouchables, Tamil Nadu, Inde.

Quitterie Jozeau - Oeuvres Pontificales Missionnaires - Publié le 27/04/20

Un pan entier de la population indienne se retrouve dans une situation de grande précarité en raison des mesures prises par le gouvernement du pays face à l'épidémie de covid-19. Présents sur place, les jésuites de Patna, dans le nord-est de l’Inde, redouble d’efforts dans leur mission afin de tenter de leur venir en aide.

En Inde, on nomme Dalit ou “Intouchables” les Indiens qui n’appartiennent pas à une caste. Rejetés de manière systémique par leur société, ces personnes ont vu leur situation durablement s’aggraver depuis la mise en place par le gouvernement indien du confinement face à l’épidémie de covid-19 le 24 mars dernier.

Pour eux, le principal problème est le manque cruel de nourriture, lié à la fermeture des emplois journaliers grâce auxquels ils subsistent habituellement, mais aussi de nombreuses structures d’aide. Conscient de la situation, le père Juno Sebastian, directeur de Manthan, le centre d’action sociale des jésuites à Patna, a décidé de ne pas abandonner ceux que tous rejettent. Interviewé par l’agence Ucanews, le père a expliqué l’importance de leur action en faveur des habitants de la périphérie de Patna, et plus spécialement les Musahar, les plus défavorisés des Dalit.


SISTER SUDHA VARGHESE

Lire aussi :
Inde : sœur Sudha Varghese, un « colosse » d’amour et d’espérance pour les opprimés

Cette population, méprisée par la caste supérieure hindoue, subit plus que toutes les autres castes les conséquences de la pandémie et du confinement. À commencer par la perte systématique de revenus liés à la fermeture de très nombreuses. Le père Sebastian a exprimé son choc lorsqu’il a su que certains Indiens Musahar « n’avaient pas eu de la nourriture pendant quatre jours consécutifs ».

Des milliers de foyers secourus en urgence

Ainsi le jésuite a décidé de collaborer à des missions de distributions de colis alimentaires envers les plus nécessiteux, à savoir les enfants et les personnes âgées. Rapidement, 5.000 colis alimentaires ont été offerts aux Intouchables.

Les jésuites, aidés d’une compagnie ferroviaire, prodiguent de la nourriture dans les bidonvilles et les villages aux alentours de Patna, la capitale de la région de Bihar. Le père Sebastian a également souligné dans son interview que « maintenant, nous distribuons des repas cuisinés à 1.500 d’entre eux chaque jour, et nous continuerons jusqu’à la fin du confinement ». L’objectif est d’apporter toutes ces ressources à « 6.500 familles Musahar à Patna », a ajouté le responsable du centre d’action sociale. La Compagnie de Jésus porte également secours à quelque 3.000 familles dans l’état de l’Uttar Pradesh, à l’ouest de Bihar.

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

Tags:
compagnie de jesusConfinementCoronavirusindeOPM
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement