Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Les remerciements de Mgr Gollnisch aux volontaires de l’Œuvre d’Orient

WEB2-VOLONTARIA-MISSION-Œuvre d’Orient
Œuvre d’Orient
De nombreuses missions attendent à la rentrée celles et ceux souhaitant partir en mission.
Partager

Mgr Gollnisch a tenu à saluer le travail effectué par tous les volontaires de l’Œuvre d’Orient dans un bref diffusé par la radio RCF samedi 18 avril 2020. Directeur général de cette œuvre de charité qui s’engage auprès des communautés chrétiennes qui résident depuis des millénaires dans cette partie du monde, il est vicaire général de l’ordinariat des catholiques orientaux en France et occupe également des fonctions dans certaines Églises orientales.

Ils ne sont pas souvent mis en avant mais leur mission est essentielle. Chaque année, de nombreux jeunes choisissent de s’engager dans des associations afin de se mettre au service de leur prochain. Dans un entretien accordé à la radio RCF et diffusé le 18 avril Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient, a tenu à les remercier. Si l’épidémie de covid-19 en a obligé un grand nombre à revenir « en urgence », il a souligné le courage de certains des volontaires restés sur place : « Je voudrais rendre hommage à cette quinzaine de volontaires qui sont restés pour continuer à servir dans des conditions complexes puisqu’ils sont confinés« .

WEB2-VOLONTARIA-MISSION-Œuvre d’Orient
Œuvre d’Orient
Claire dans sa classe.

« Je trouve que c’est assez remarquable de voir cette jeunesse française catholique qui s’est engagée de la sorte auprès des communautés« , ajoute encore le directeur de l’Œuvre d’Orient. En effet, l’engagement de ces volontaires, comme celui de tant d’autres, témoigne du formidable élan missionnaire que l’Église est en train de vivre actuellement.

Mgr Gollnisch a également évoqué la situation des pays au Moyen-Orient, zone connaissant d’importantes tensions politiques et religieuses depuis de nombreuses années. Si les chrétiens ont longtemps fait le dos rond, désormais des demandes de soutien affluent : « Les communautés chrétiennes demandent de l’aide pour pouvoir distribuer aux familles de la nourriture, en particulier en Irak, en Syrie et au Liban ».

Bien que les situations soient très diverses en fonction des pays, villes et campagnes, « tout cela est très préoccupant », souligne-t-il, car l’Œuvre d’Orient ne peut pas répondre à tous les besoins. Cependant, chaque membre du projet a à cœur de ne pas laisser tomber ses « amis », « il en va de la survie de la population du pays« , explique le président de l’Œuvre d’Orient.

« Continuer à servir » malgré l’épidémie

Depuis plus de 160 ans l’association est engagée auprès des chrétiens des pays d’Europe orientale, Inde, Moyen-Orient et de la Corne d’Afrique. Et depuis plus de 10 ans, de nombreux volontaires sont envoyés sur place pour aider les communautés chrétiennes à vivre dans de meilleures conditions. De plus en plus de chrétiens s’intéressent à la situation de leurs frères en Orient et portent ce désir de partir en mission. Pour ce faire, l’œuvre a d’ailleurs « intensifié cet envoi de volontaires«  afin d’apporter davantage de soutien.

 

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM