Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

« Le pouvoir du pasteur est le service », affirme le pape François

POPE EASTER
ANDREAS SOLARO / POOL / AFP
Le pape François consacre l'Hostie lors de la Vigile pascale, samedi 11 avril 2020, basilique Saint-Pierre.
Partager

Le prêtre est appelé à « donner au peuple à manger », a déclaré le pape François lors de sa messe quotidienne à la Résidence Sainte Marthe, ce vendredi 24 avril. Le chef de l’Église catholique a tenu à souligner à quel point, à rebours d’une posture qui en ferait un privilégié, le « pouvoir du pasteur est le service ».

Commentant l’évangile du jour (Jn 6,1-15) qui relate la multiplication des pains, le souverain pontife s’est arrêté dans son homélie du 24 avril sur l’attitude du Christ envers Philippe, à qui il demande où il est possible d’acheter du pain. Le pape François a donc décidé d’éclairer cette phrase : « Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire ».

Les disciples ne sont pas un « cercle privilégié »

Le Christ met à l’épreuve ses disciples pour qu’ils ne se considèrent pas comme un « cercle privilégié », une « aristocratie de ceux qui sont proches du Seigneur », a expliqué le souverain pontife. Au contraire, il les a appelé à « donner au peuple à manger », à leur « apporter de la consolation », ou encore à leur offrir « une voie de sortie devant leurs tristesses ou leurs problèmes », car « le pouvoir du pasteur est le service ».

« C’est le cœur du pasteur qui fait la pastorale », a expliqué le successeur de Pierre. Aussi les prêtres sont appelés à « être avec les gens, avec le peuple ».

Le Pape prie pour les enseignants et les étudiants

Le chef de l’Église catholique a cité l’exemple d’un « grand curé d’un quartier très simple du diocèse de Rome qui avait à sa porte des gens frappant à toute heure du jour et de la nuit ». Même si le “peuple de Dieu fatigue les apôtres », les pasteurs doivent être présents car « le peuple demande toujours quelque chose de concret ».

Au début de la célébration, le pontife avait dédié sa messe aux « enseignants qui doivent beaucoup travailler pour donner leurs cours ». Il a aussi prié que pour les étudiants trouvent « un moyen pour passer leurs examens » en ces temps de pandémie.