Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Le chantier de Notre-Dame va rouvrir « progressivement » dès lundi

chantier de Notre Dame de Paris
Le chantier de Notre-Dame de Paris est fermé depuis le 14 mars dernier.
Partager

L’Établissement public en charge de la restauration de Notre-Dame de Paris a annoncé, ce jeudi 23 avril, la reprise « progressive » du chantier dès lundi 27 avril. Malgré plus d’un mois d’interruption, l’objectif d’une réouverture de la cathédrale en 2024 est maintenu.

Une dizaine de personnes s’installeront dès lundi prochain sur le chantier de Notre-Dame, vient d’annoncer ce jeudi 23 avril l’Établissement public en charge de la restauration, dans un communiqué. « Dans le cadre de la reprise progressive de l’activité à partir de lundi, j’ai veillé à ce que les mesures et procédures adaptées soient mises en œuvre, afin de garantir le respect des gestes barrières et le maintien de la distanciation sociale », souligne le général Jean-Louis Georgelin, chargé de piloter la restauration de l’édifice. L’objectif est d’organiser les conditions d’une reprise de l’activité et de reprendre le démontage de l’énorme échafaudage, stoppé depuis le 14 mars dernier à cause de l’épidémie de covid-19.

Reprendre le démontage de l’échafaudage au plus vite

Dès le 4 mai, une cinquantaine d’ouvriers pourraient se rendre de nouveau sur le chantier. L’Établissement public prévoit « une montée en puissance des effectifs tout au long du mois de mai ». Les compagnons travaillant sur le site seront systématiquement munis de masques. Ils auront également accès à des distributeurs de gel hydroalcoolique, et bénéficieront de « solutions d’hébergement » et de livraison de repas, précise l’Établissement public.

Depuis le début du chantier, les différents responsables politiques et religieux ont toujours réaffirmé l’objectif d’une réouverture de la cathédrale en 2024. Au mois janvier 2020, le général Georgelin avait précisé que tout ne serait pas terminé, « loin de là ». À l’occasion du premier anniversaire de l’incendie, le 15 avril, le président Emmanuel Macron a confirmé son objectif de reconstruire la cathédrale en cinq ans.

Un an après l'incendie, Notre-Dame panse toujours ses plaies :