Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconDécryptage
line break icon

Comment le pape François vit-il la pandémie ? Regardez son compte Instagram

Vatican Media

Marzena Devoud - Publié le 23/04/20

En regardant le compte Instagram du pape François, qui rassemble aujourd’hui plus de 7 millions d’abonnés, on peut comprendre la façon dont le souverain pontife vit la pandémie et comment il voit son rôle face à la situation inédite que le monde traverse. Décryptage.

Il est sur tous les fronts : messe quotidienne retransmise en direct, interviews, bénédiction, temps de prière… Depuis le début de l’épidémie de covid-19, le pape François maintient une présence forte afin de soutenir et d’accompagner au mieux dans cette épreuve le peuple de Dieu dont il a la charge. Largement relayés sur les réseaux sociaux, ses gestes et paroles trouvent un écho aux quatre coins de la planète. Lui-même très actif sur les réseaux sociaux, le pape François semble s’impliquer personnellement dans le choix des photos et des vidéos accompagnées de messages spirituels à méditer. Inauguré le 19 mars 2016 avec cette invitation en tête : « Je veux marcher avec vous sur le chemin de la miséricorde et de la tendresse de Dieu », le compte Instagram du Pape, avec ses 883 publications, rassemble aujourd’hui près de 7 millions d’abonnés.


POPE FRANCIS POLAND WYD

Lire aussi :
Covid-19 : le pape François reporte les JMJ

En suivant ses posts depuis l’accélération de la pandémie covid-19 en Italie, on peut décrypter comment le pape François vit ce temps particulier. Dans une interview donnée à la revue américaine Commonweal durant la Semaine sainte, il confie la vivre comme une « période de grande incertitude ». Tout en priant davantage, il réfléchit beaucoup à ses « responsabilités en tant qu’évêque de Rome et chef de l’Église catholique » à la façon dont il doit accompagner le peuple de Dieu. En analysant ses publications Instagram, une chose est frappante : on prend conscience qu’une nouvelle force de l’Église se dévoile à travers la puissance de l’image. La dramaturgie des évènements spirituels exceptionnels et de la liturgie du Triduum pascal en sont une extraordinaire illustration.

15 mars 2020Basilique Sainte-Marie-Majeure

À la surprise de tous, le pape François va à pied en pèlerinage solitaire à la basilique Sainte-Marie-Majeure pour prier devant l’icône de la Vierge « Salus populi romani » (Sauvegarde du peuple romain), sainte patronne de Rome. Ensuite, il se recueille au pied du Crucifix miraculeux de l’église San Marcello al Corso, celui qui a protégé le peuple romain de l’épidémie de la peste en 1522. Ce crucifix restera à jamais l’image-symbole de la Semaine sainte et de Pâques 2020 :

View this post on Instagram

A post shared by Pope Francis (@franciscus)

19 mars 2020Vatican

Juste avant le début du chapelet qui vient d’être initié par la Conférence des évêques d’Italie, le Pape adresse une prière à saint Joseph, se recueillant devant une icône représentant la visite faite par l’Ange Gabriel à celui qui est le protecteur et le « gardien » de la Sainte famille : « Prions ensemble en nous confiant à l’intercession de saint Joseph, qui connaissait la précarité et l’amertume, le souci du lendemain; mais il a su marcher dans l’obscurité de certains moments, se laissant toujours guider sans réserve par la volonté de Dieu. »

20 mars 2020Messe du matin à Sainte-Marthe

Le Pape invite les fidèles à rester en communion spirituelle, il poste cette magnifique prière d’un saint espagnol qu’il récite chaque matin :

À tes pieds, ô mon Jésus, je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme dans son néant et Ta sainte présence. Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour, désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre. En attente du bonheur de la communion sacramentelle, je veux te posséder en esprit. Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort. Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort. Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il.

23 mars 2020Vatican

Pour la Semaine sainte, le pape a fait transporter l’icône de la Vierge « Salus Populi Romani » de la basilique Sainte-Marie-Majeure au Vatican. C’est devant cette représentation du XIIIe siècle qu’il était venu se recueillir le 14 mars 2013, au lendemain de son élection, comme le 15 mars 2020 pour demander sa protection face à l’épidémie du coronavirus.

27 mars 2020Parvis de la basilique Saint-Pierre

Le pape François avance seul, sous le ciel gris de la nuit qui commence à tomber, sur le parvis de la basilique Saint-Pierre totalement vide… Quelques instants plus tard une prière exceptionnelle commencera par la lecture de l’évangile du miracle de la tempête apaisée (Mc 4, 35-41) Une initiative historique qu’il commente ainsi dans son post : « Que, de cette colonnade qui embrasse Rome et le monde, descende sur vous, comme une étreinte consolante, la bénédiction de Dieu ».

27 mars 2020Parvis de la basilique Saint-Pierre

Le Saint-Père se recueille devant le Christ miraculeux déplacé pour l’occasion de l’Église de San Marcello. Ce crucifix qui semble, sous une pluie incessante, pleurer avec le monde entier… « Embrasser la croix, c’est trouver le courage d’embrasser toutes les contrariétés du temps présent, en abandonnant un moment notre soif de toute puissance et de possession, pour faire place au Saint-Esprit. », écrit-il.

27 mars 2020 Parvis de la basilique Saint-Pierre

Après s’être recueilli devant le Saint-Sacrement, le pape François le soulève et le présente à la place Saint-Pierre vide, pour donner la bénédiction exceptionnelle « Urbi et Orbi », (À la Ville et au Monde). Le Pape ne dit pas un mot. Le silence est absolu, juste quelques torches illuminent la place Saint-Pierre vide mais qui, grâce aux retransmissions, n’a jamais rassemblé autant de fidèles dans l’histoire.

« Ce n’est pas le temps de ton jugement, mais celui de notre jugement : le temps de choisir ce qui importe et ce qui passe, de séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas. C’est le temps de réorienter la route de la vie vers toi, Seigneur, et vers les autres. », écrit ce jour le souverain pontife.

1er avril 2020Audience générale depuis la bibliothèque du Palais apostolique

Lors de l’audience générale retransmise depuis la bibliothèque du palais apostolique, le souverain pontife encourage tous les catholiques à se confier, « en ces jours difficiles que nous sommes en train de vivre » en la Divine miséricorde et « à l’intercession de saint Jean-Paul II, la veille du 15e anniversaire de sa mort ».

Dimanche des Rameaux, le 5 avril 2020Basilique Saint-Pierre

Dans une basilique totalement vidée de ses fidèles, le pape François célèbre la messe des Rameaux. Au cours de son homélie, le Saint-Père dresse un parallèle entre les souffrances vécues par Jésus dans sa Passion, et les épreuves que le monde traverse aujourd’hui. Et il poste ce message : « Le drame que nous sommes en train de traverser en ce moment nous pousse à prendre au sérieux ce qui est sérieux, et à ne pas nous perdre dans des choses de peu de valeur ; à redécouvrir que la vie ne sert à rien si on ne sert pas. Parce que la vie se mesure sur l’amour. »

Jeudi saint, le 9 avril 2020Basilique Saint-Pierre

Au soir du Jeudi saint, dans son homélie de la messe de la Cène du Seigneur, le pape François remercie les prêtres mobilisés face à l’épidémie et dont c’est la fête le Jeudi saint. « Le Seigneur veut rester avec nous, dans l’eucharistie, et ainsi nous devenons des tabernacles du Seigneur : nous portons le Seigneur avec nous ».

Vendredi saint, le 10 avril 2020 Basilique Saint-Pierre

En présence du crucifix miraculeux de San Marcello in Corso, le Saint-Père conduit le Chemin de croix préparé par l’aumônerie de la maison de détention « Due Palazzi » à Padoue : « Regarde les bras ouverts du Christ crucifié, laisse-toi sauver toujours de nouveau. »

Samedi saint, le 11 avril 2020 En prière devant le saint Suaire

En union avec la veillée de prière exceptionnelle devant le Saint-Suaire, le Pape poste cette méditation : « Ce visage défiguré par les blessures communique une grande paix. Son regard ne cherche pas nos yeux mais notre cœur, c’est comme s’il nous disait : aie confiance, garde l’espérance ; la force de l’amour de Dieu, la force du Ressuscité vainc tout. »

Veillée pascale, le 11 avril 2020 Basilique Saint-Pierre

Avec cette cérémonie, la plus importante de l’année liturgique, le pape conclut le Samedi saint, le jour du grand silence : « Tout ira bien », car « Jésus est sorti pour nous, il est ressuscité pour nous (…) N’ayez pas peur, soyez sans crainte : voici l’annonce d’espérance. Elle est pour nous, aujourd’hui. Ce sont les paroles que Dieu nous répète dans la nuit que nous traversons. »

Dimanche de la Miséricorde, le 16 avril 2020 Église Santo Spirito in Sassia

À l’occasion de la fête de la Divine miséricorde, le pape François célèbre la messe à l’église Santo Spirito in Sassia, connue pour être le sanctuaire de la Divine Miséricorde. Il poste ensuite ce message : « Le Seigneur attend que nous lui apportions nos misères, pour nous faire découvrir sa miséricorde. »


Rencontre entre le pape François et Vincenzo

Lire aussi :
Après le décès de leur fils Vincenzo, ils reçoivent une lettre manuscrite du Pape

Tags:
ConfinementCoronavirusinstagramPape FrançoisVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement