Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Vous voulez aider les soignants et les malades ? Priez le « chapelet de l’Espérance » !

Partager

Alors qu’il est impossible pour les prêtres de venir en aide à tous les malades compte tenu des mesures sanitaires et du nombre de personnes touchées par le covid-19, le frère Andrés Esteban López, curé d’une paroisse de Mexico, propose d’ »adopter » un médecin ou un malade, et de prier pour lui.  

Chaque jour, les réseaux sociaux regorgent de belles images de soutien aux personnels soignants et aux malades, dans cette période d’incertitude où personne ne sait quand la pandémie du coronavirus sera enfin définitivement endiguée. Pour aider à sa manière, le frère Andrés Esteban López, curé d’une paroisse de Mexico, propose aux chrétiens du monde entier de prier le chapelet chaque jour pour une personne malade, un médecin ou une infirmière, un membre du personnel soignant, ou du personnel de sécurité.

Intercession de la Sainte Vierge

Il a enregistré une courte vidéo sur sa page Facebook avec d’autres prêtres de son diocèse et un médecin, dans laquelle il récite cette belle prière qu’il nous invite à reprendre :

« Oh Jésus, pour ton amour, pour la conversion des pécheurs, pour le salut des âmes, je t’offre ce saint chapelet, et aujourd’hui particulièrement, je l’offre pour cette personne qui meurt pour qu’en compagnie de la Vierge Marie, ce soit Toi qui reçoives son âme au moment de sa mort. Je t’offre ce saint chapelet pour les médecins, les infirmiers, les infirmières, les prêtres, les religieuses et pour tout le personnel qui travaille dans les hôpitaux en prenant soin des malades. Jésus, reçois ce chapelet de l’espérance, et sauves-nous. »

Afin de nous inciter à prier pour les soignants et les malades, le frère Andrés Esteban López nous donne l’exemple des petits bergers de Fatima. François et Jacinthe sont morts respectivement en 1919 et 1920 de la grippe espagnole. Lorsque Jacinthe dit à Lucie, la troisième voyante, qu’elle allait mourir seule dans un hôpital de Lisbonne, celle-ci lui répondit qu’elle ne serait pas seule, puisque la Mère céleste serait avec elle, chaque jour, à l’hôpital.

Une chaîne de prière mondiale

Le recours à la Sainte Vierge pour vaincre l’épidémie est plébiscité par de très nombreux fidèles. Outre l’initiative du frère Andrés Esteban López, la congrégation des Petites Sœurs des Pauvres a elle-aussi lancé la campagne « Un million de familles, un million de chapelets ». « Je suggère que nous lancions une campagne à l’échelle mondiale, un véritable “éclair” sur le ciel, par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie », a déclaré la Mère Générale, Mère María del Monte Auxiliadora, dans une lettre adressée à toute la Congrégation fin mars. Les sœurs espèrent toucher un maximum de familles à travers le monde pour qu’elles prient en communion et implorent ainsi la fin de la pandémie.