Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Coronavirus : « Nous avons péché contre la terre », déplore le pape François

POPE AUDIENCE
HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP
Le pape François lors de l'audience générale, dans la bibliothèque du palais apostolique.
Partager

« Nous avons péché contre la terre », a déclaré le pape François lors de l’audience générale, ce mercredi 22 avril. Il a renouvelé son appel à découvrir « une nouvelle façon de voir notre maison commune » à l’occasion du 50e Jour de la Terre.

Reprenant les enseignements de son encyclique Laudato Si’ (2015) et de son exhortation apostolique Querida Amazonia (2020), le chef de l’Église catholique a lancé lors de l’audience générale du 22 avril un nouvel appel à une « conversion écologique », à l’occasion du 50e Jour de la Terre. Il a souligné que la crise sanitaire enseignait combien les grands défis mondiaux ne peuvent être relevés qu’en étant solidaire et soucieux des plus vulnérables.

« Nous avons besoin d’une nouvelle façon de voir notre maison commune », a affirmé le souverain pontife. « Nous avons péché contre la terre, contre nos voisins, et finalement contre le Créateur, le Père bienveillant qui pourvoit aux besoins de tous ».

Appel aux dirigeants politiques

L’homme a failli à sa responsabilité « en tant que gardien et intendant de la terre », a-t-il encore souligné. La terre est « notre maison, mais aussi celle de Dieu », a expliqué le 266e pape, et doit être défendue comme « une terre sainte ».

C’est pourquoi l’homme a besoin « d’un plan commun » contre les menaces qui pèsent sur son environnement. Le pape François a demandé aux dirigeants politiques de participer activement à la COP15 sur la biodiversité et à la COP26 sur le climat qui doivent se tenir respectivement à Kunming (Chine) et à Glasgow (Royaume-Uni).

Le pontife a aussi appelé à « une action concertée aux niveaux national et local », suggérant un mouvement populaire venant « d’en bas ». Chacun a la possibilité de contribuer à son échelle, a expliqué le souverain pontife.

Le don magnifique de la Terre

Lors des appels, le pape François a appelé les chrétiens de langue française à « s’engager à aimer et apprécier le don magnifique de la terre », et à prendre soin « de tous les membres de la famille humaine ». En ces temps d’incertitude, il leur a demandé de se « soutenir dans l’espérance, l’amour et la solidarité les uns envers les autres ».

Sur Twitter, le président de la République française, Emmanuel Macron, a déclaré s’être entretenu avec l’évêque de Rome le 21 avril. Leur discussion s’est portée sur les actions internationales que rend pressantes la crise actuelle : « soutenir l’Afrique et aider les pays les plus pauvres ; apaiser les souffrances par une trêve universelle dans les conflits ; montrer une Europe unie et solidaire ».

Découvrez aussi 10 phrases fortes du pape François sur l'environnement :