Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 18 septembre |
Saint Joseph de Cupertino
home iconSpiritualité
line break icon

La salutation déconcertante du Christ Ressuscité face à ses disciples

JESUS WITH DISCIPLES

Public domain

Fabrice Hadjadj - Publié le 21/04/20

Dans son ouvrage intitulé « Résurrection, mode d’emploi » (Magnificat), Fabrice Hadjadj, philosophe et essayiste, pose un regard neuf et plein de finesse sur le mystère du Christ Ressuscité. Il mène entre autres une réflexion sur les premiers mots prononcés par le Christ lorsqu’il apparaît aux disciples enfermés chez eux : « La paix soit avec vous ». Extrait.

« Quand Jésus paraît au milieu de ses disciples – sans traverser le mur, je le rappelle, mais survenant malgré les portes closes, comme un passager clandestin, ce qui laisse entendre qu’il était déjà là –, il a ces premiers mots : « La paix soit avec vous » (Jn 20, 19). Tout de suite, le commentateur très spirituel évoquera la céleste descente de la paix comme une colombe sans plumes et déploiera de telles magnificences stratosphériques qu’elles vous passeront très loin au-dessus de la tête, parce qu’au moment où il parle vous êtes pris par la grippe, tracassé par des déboires administratifs, préoccupé par l’issue incertaine du match Chelsea-PSG, angoissé par de nouvelles menaces d’attentats terroristes… Et vous voici affligé de cette schizophrénie très répandue parmi les croyants : nuages roses dans le ciel, sables mouvants sur la terre, et le bonhomme qui yoyote sans cesse entre les deux.

Or Jésus veut justement nous préserver de ce dualisme. Ses premiers mots, écoutés dans leur contexte, ne séparent pas le ciel et la terre mais réalisent au contraire leur unité. « La paix soit avec vous », en hébreu, c’est « Chalom aleikhem », à savoir la plus commune, la plus ordinaire des paroles de salutation. Pour notre plus grand étonnement, le Messie est venu, il a été mis en croix, il est descendu aux enfers, il est ressuscité le troisième jour, et l’on pourrait espérer que toute cette suprême aventure soit pour nous rapporter du fond de l’abîme quelque perle de sagesse impossible à jeter aux pourceaux, et non, c’est pour prononcer cette parole que même les pourceaux ont à la bouche : « Bonjour. »

Cliquez ici pour commander le livre « Résurrection, mode d’emploi »
(livraison assurée pendant le confinement)

Pour acheter Résurrection, mode d’emploi, Fabrice Hadjadj, Magnificat, février 2016, 14,50 euros.




Lire aussi :
La résurrection vous fait peur ? Il y a de quoi !

Tags:
fabrice hadjadjla résurrection du Christ

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
4
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
5
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
6
Isabelle Cousturié
Devant le Christ en croix, la prière qui protège de tous les malh...
7
Agnès Pinard Legry
Une enquête révèle le rôle actif de Pie XII auprès des Juifs pend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement