Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Saint Patern de Vannes
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Coronavirus : “l’authentique charité de Pâques” en action au Pakistan

pakistan-covid-000_1qn8c6.jpg

AFP

Covid-19 : Un homme dans une rue de Karachi pendant le confinement, le 17 avril 2020.

Quitterie Jozeau - Oeuvres Pontificales Missionnaires - publié le 19/04/20

Plusieurs paroisses du Pakistan ont exhorté leurs fidèles à aider dans leur quartier les familles qui survivent comme elles peuvent à la crise sanitaire. Depuis quelques jours, des centaines de foyers reçoivent des colis alimentaires, ainsi que du matériel de protection.

L’agence missionnaire Fides a interrogé plusieurs prêtres du Pakistan sur la façon dont ils agissent pour aider leurs compatriotes alors que leur pays est en état d’alerte depuis le début de la pandémie de Covid-19. Près de 6.000 cas sont pour l’instant déclarés au Pakistan, pays qui a annoncé il y a trois semaines l’entrée en confinement de sa population. Mais on peut légitimement penser que les cas réels sont plus nombreux, la capacité de tester la population n’étant pas suffisante pour estimer l’avancée réelle de l’épidémie dans ce pays de plus de 200 millions d’habitants.

A Karachi, le Père Ryan Joseph, recteur du Séminaire Saint-Pie-X, aidé de ses paroissiens, tâche de vivre “dans une authentique charité l’esprit de Pâques”. Pour cela, le prêtre appelle sa communauté à “trouver les pauvres et les nécessiteux” dans leur quartier, quelle que soit leur religion. A ce jour, 150 foyers ont déjà été soutenus. Le prêtre n’oublie par ailleurs pas ses paroissiens, et continue à rester en contact avec eux en diffusant la messe quotidienne ainsi que l’adoration, sur YouTube.

La joie des familles, motivation de la mission

De son côté, le Père Arthur Charles, curé de la paroisse Saint-Antoine de l’archidiocèse de Karachi, a prévu de distribuer à 900 familles vivant sous le seuil de pauvreté un colis comprenant 5 kg de riz, 5 kg de farine de froment, 3 kg de sucre, 3 kg de petits pois et de l’huile, afin qu’elles puissent survivre à l’aide de ces besoins de première nécessité.

Un volontaire raconte “la joie que ces personnes éprouvent après avoir reçu des aides alimentaires au moment où cela constitue leur besoin principal”. S’ils sont victimes d’une bien grande souffrance du fait de ne plus pouvoir travailler, le bénévole estime que ces aides destinées à des familles issues de religions différentes “constituent un signe d’espérance” pour la société pakistanaise.

D’autres paroisses du pays n’oublient pas leurs voisins : des fidèles leur apportent des masques de protection, des stocks alimentaires ou encore une contribution financière. C’est le cas à Lahore ou encore à Hyderabad. En effet, le Pakistan, pays relativement développé, compte cependant une très nombreuse population pauvre, vivant principalement d’embauches journalières. Avec le confinement prolongé dû au coronavirus, ces travailleurs journaliers ne possèdent plus de sources de revenus. Souvent pères de famille, il est compliqué pour eux de nourrir leur foyer.

Cette situation, qu’on retrouve aussi en Inde, où elle provoque des migrations importantes à l’intérieur du pays, ou dans certains pays d’Afrique, dans les centres urbains, montre l’importance de l’action des missionnaires auprès des plus fragiles. C’est d’ailleurs dans cet esprit que les OPM (Œuvres Pontificales Missionnaire) guident le plan d’aide et de collecte initié par le pape au début du mois de mars.
.


Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

Logo OPM
OPM

Tags:
Chrétiens au PakistanCovidOPM
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement