Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Déconfinement annoncé : les camps scouts vont-ils avoir lieu cet été ?

TENTE SCOUTE
© SGDF
Partager

Lors de son allocution aux Français lundi 13 avril, le président de la République a annoncé un déconfinement progressif à partir du 11 mai prochain. Mais qu’en est-il pour les camps scouts qui constituent une activité phare de l’été de nombreux jeunes ?

Le discours d’Emmanuel Macron, suivi par plus de 36 millions de Français, était très attendu en ce début de semaine. Mais aujourd’hui, nombreux sont ceux qui se demandent quand prendra fin le confinement pour tous et quand ils pourront reprendre leurs activités. De nombreuses questions restent encore sur les lèvres. Le chef de l’État a précisé que les grands rassemblements étaient suspendus à nouvel ordre jusqu’à mi-juillet prochain. Qu’en est-il des camps scouts estivaux, qui peuvent rassembler jusqu’à une quarantaine de jeunes sur le même site, voire plus lorsqu’il s’agit de camps jumelés ou de rassemblements de patrouilles libres ? Pourront-ils être maintenus ?

« Nous encourageons chacun à progresser chacun depuis chez lui dans son poste d’action ou sa responsabilité. »

« Aujourd’hui, en l’état des informations, les camps d’été sont maintenus et chacun est appelé à continuer à préparer au maximum », explique à Aleteia Marine Delhomme, chez les Guides et Scouts d’Europe. « Tant que nous n’avons pas d’interdiction, nous n’avons pas de raison de demander leur annulation. Nous conseillons donc aux chefs de continuer à préparer leurs camps d’été, à réserver les lieux et à s’entretenir avec les propriétaires pour vérifier que les conditions d’accueil sont réunies. Nous encourageons chacun à progresser chacun depuis chez lui dans son poste d’action ou sa responsabilité ».

Même son de cloche chez les Scouts Unitaires de France qui maintiennent l’arrêt de leurs activités jusqu’au 11 mai. « Après, nous déciderons en fonction des réponses qui seront apportées par les pouvoirs publics et les modalités du déconfinement. Cette décision sera bien évidemment prise en commun avec les services du ministère concernant les ACM (Accueils collectifs de mineurs), vers lesquels nous nous sommes tournés dès mardi », précise Bérengère Savelli au nom du mouvement. « En attendant, nous encourageons nos chefs d’unités à finaliser les dossiers de camp pour qu’ils soient prêts si ces derniers peuvent être maintenus ». En revanche, les routiers et guides-aînées qui avaient un projet de camp à l’étranger sont invités à trouver une solution de repli en France.