Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Un évêque au profil missionnaire prend les rênes des Œuvres pontificales missionnaires

Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes.
Partager

L’évêque de La Rochelle et Saintes, Mgr Georges Colomb, a été choisi pour guider les Œuvres pontificales missionnaires créées il y a deux siècles par la Lyonnaise Pauline Jaricot afin de soutenir spirituellement et matériellement l’évangélisation du monde.

Première décision majeure du nouveau préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, le cardinal Luis Antonio Tagle, nommer Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes, directeur des Œuvres missionnaires pontificales pour la France. Traditionnellement liées à la ville de Lyon où elle a vu le jour aux XIXe siècle, les OPM seront donc dirigées par un évêque installé sur la côte atlantique. Mais ce choix n’a pas été fait par hasard, si le profil de Mgr Colomb a été retenu c’est bien parce qu’il a voué sa vie à la mission. Ordonné en 1987, Mgr Colomb a vécu à Taïwan puis en Chine comme professeur de français et de civilisation française dans l’enseignement supérieur de 1990 à 1998. 

Ordonné en 2016, Mgr Colomb, 66 ans, est supérieur général des Missions étrangères de Paris de 2010 à 2016. C’est donc un prélat à l’âme missionnaire, dont le parcours a même été salué en 2014 par une légion d’honneur pour son action missionnaire et celle de toute la société des Missions étrangères de Paris en Asie et en France. Le prélat n’a pas seulement agi au bout du monde, Il entreprend également des réformes structurelles sur le fonctionnement de son diocèse. Pour faire face à la diminution du nombre de prêtres sur le territoire diocésain, en bon missionnaire, il fait lui-même appel à des séminaristes et des prêtres issus de diocèses étrangers, mais aussi à des communautés religieuses.

Sur le front du covid-19

Au bout de deux ans, le pape François décide de lui confier un diocèse à ré-évangéliser, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de Saint-Pierre-et-Miquelon, qu’il décide d’incorporer au diocèse de La Rochelle. Loin d’y voir un choix contraignant, le prélat décide d’y voir une opportunité pour son diocèse : “Le fait de nous rattacher à un diocèse avec qui nous avons tissé des liens, aidera notre Eglise à sortir d’un certain isolement“, s’est-il alors réjoui.

A peine après avoir appris la nouvelle de sa nomination, Mgr Colomb a salué tous les salariés et bénévoles de l’organisation. Il a également mentionné la contribution de 750.000 dollars du pape François pour lancer le fonds d’urgence pour les pays de mission en proie au Covid-19. Ce fonds confié aux OPM invite selon “lui à redoubler d’énergie, d’intuitions et d’efforts au service“ de la mission.


Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM