Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

À la veille de Pâques, les conseils bienveillants d’Haïm Korsia pour la liturgie domestique

HAIM KORSIA
Corinne SIMON/CIRIC
Le Grand rabbin de France, Haïm Korsia.
Partager

Dans un message diffusé sur Facebook Haïm Korsia, grand rabbin de France, explique pour les catholiques, à la demande de Mgr Gobilliard, le sens de la Pâque juive et ce que signifie la liturgie de la table. Un message et une belle invitation à l’espérance en cette veille de Pâques.

Le dialogue judéo-chrétien passe aussi par les petites choses. À la veille de Pâques Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, a formulé une demande un peu particulière au grand rabbin de France, Haïm Korsia. « Cher Haïm, probablement pour la première fois, les catholiques de mon diocèse vont vivre à l’occasion du jeudi saint une liturgie domestique ou liturgie familiale », a expliqué Mgr Gobilliard. « Vous avez cette habitude depuis toujours. Jésus lui-même a vécu pendant plus de 30 ans les repas de Pessah. Est-ce que tu peux les aider à vivre cela ? »

Une demande à laquelle Haïm Korsia a respectueusement répondu. Dans une courte vidéo de trois minutes diffusée sur Twitter, le grand rabbin de France est ainsi revenu sur le sens et la manière dont les traditions liturgiques de la Pâque juive sont exécutées. « Nous partageons ces moments autour de quelque chose d’extraordinaire, qui est probablement la plus belle façon de transmettre cette expérience, nos espérances, c’est la liturgie de la table », rappelle-t-il notamment.

« Je vous souhaite que, dans votre foi, vous retrouviez cette espérance », conclut Haïm Korsia dans sa vidéo. « Et que nous partagions cette espérance de fonder, de retrouver une société fraternelle dans laquelle chacun sera bien le gardien de son frère ». Un beau message d’espérance à méditer à quelques heures de Pâques.