Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Brèves méditations sur les sept paroles du Christ en croix

passion.jpg

Fred de Noyelle / Godong

Jean-Michel Castaing - publié le 09/04/20

Jésus a prononcé sept paroles sur la croix — sept, le chiffre de la perfection. Tout comme il s’est offert pour le salut du monde (He 9, 14), le Christ a offert ses paroles à la face des siècles, dans l’Esprit-Saint. C’est aussi dans l’Esprit que nous accueillons ces sept paroles que le Sauveur nous adresse aujourd’hui.

« Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font »

godong-vn022952a.jpg
Fred de Noyelle / Godong

L’Esprit Saint nous fait toucher du doigt la gravité du mal que nous commettons et que nous prenons parfois à la légère. À sa lumière, nous prenons conscience que tel geste ou telle parole a pu blesser notre frère. Par réversibilité, c’est aussi avec la force de l’Esprit que nous arrivons, comme Jésus, à pardonner les torts qu’on nous a causés.

« Aujourd'hui tu seras avec moi au paradis »

godong-vn022957a.jpg
Fred de Noyelle / Godong

L’Esprit nous révèle que le paradis a déjà commencé pour nous dès lors que nous nous attachons à Jésus. Vécus dans l’Esprit, tous les instants de nos existences sont des « aujourd’hui » divins que nous pouvons passer en compagnie de l’époux de nos âmes. Cette amitié avec le Christ se renforcera au fur et à mesure que nous ferons bon accueil aux malheureux, de même que lui-même ne négligea pas la prière de son compagnon d’infortune sur la Croix.

« Femme, voici ton fils ; fils, voici ta mère »

godong-vn022955a.jpg
Fred de Noyelle / Godong

« Quand l’Esprit voit une âme mariale, il se précipite en elle » disait Marthe Robin. Vivre avec et en Marie, comme Jésus nous y invite par cette troisième parole, c’est accueillir dans le même temps Celui qui l’a prise sous son ombre à l’Annonciation : l’Esprit- Saint. À l’école de la troisième Personne de la Trinité et de la mère du Crucifié, le croyant comprend que la douceur représente la véritable force qui change le monde ! Révolution des Béatitudes !


MĘKA JEZUSA

Lire aussi :
« Au cœur de nos détresses », votre chant pour le Vendredi saint

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? »

godong-vn022951a.jpg
Fred de Noyelle / Godong

L’Esprit Saint nous tourne vers le Père au sein même des situations les plus compromises, celles où nous aurions envie de nous révolter. Pourquoi ? Parce que l’Esprit représente le lien indestructible qui unit le Père et le Fils. Lien, l’Esprit l’est aussi entre les créatures et le Créateur. C’est donc en Lui que nous en appelons à Dieu dans un dernier sursaut d’espérance.

« J'ai soif »

godong-vn022949a.jpg
Fred de Noyelle / Godong

L’Esprit nous fait ressentir le désir lancinant de Jésus que les hommes se tournent vers lui – lui qui est la source d’eau vive, c’est-à-dire la source de l’Esprit précisément. Jésus, l’amant de nos âmes, ne nous a pas aimés à sens unique : il désire que nous lui rendions amour pour amour. C’est l’Esprit d’amour qui lui fait mendier notre amour, de même que c’est l’Esprit qui nous fera répondre positivement à la demande de Jésus. Enfin, âme de la mission, l’Esprit nous poussera à faire aimer le Crucifié par nos frères.

« Tout est accompli »

godong-vn022954a.jpg
Fred de Noyelle / Godong

Troisième Personne de la Trinité, l’Esprit-Saint représente en quelque sorte « l’extrémité » de Dieu, la surabondance divine. Par l’Esprit, Dieu surabonde d’amour en mettant le comble à Ses générosités en notre faveur. Aussi est-ce par l’Esprit que l’œuvre de salut est portée à sa perfection, qu’elle est accomplie, comme le proclame Jésus. Pour nous aussi, œuvrer dans l’Esprit, c’est être assuré que nos actions déborderont le cadre de nos objectifs initiaux pour produire des effets plus larges, des effets accordés au vouloir divin, et seconder de la sorte Jésus dans la grande œuvre de Rédemption du monde.

« Père, entre tes mains je remets mon esprit »

godong-vn022956a.jpg
Fred de Noyelle / Godong

Saint Paul affirme que l’Esprit crie en nous « Abba, Père » (Rm 8, 15) parce qu’Il est le mouvement intérieur qui nous filialise, qui nous tourne vers le Père comme des fils aimants. En Lui, la Création retourne à Dieu librement, de même que Jésus remet son esprit au Père au terme de son existence terrestre. Le salut est accompli : pour nous, Dieu a cessé d’être le Maître pour devenir l’Ami et le Père. Dans l’Esprit, crainte et tremblement cèdent la place désormais à la liberté et à l’amour.

En images, les sept dernières paroles du Christ en croix :




Lire aussi :
À l’image du Bon Larron, reconnaître ses péchés, condition pour accéder à la sainteté

Tags:
crucifixionSemaine sainteVendredi saint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement