Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une méditation exceptionnelle autour de la couronne d’épines à Notre-Dame Vendredi saint

NOTRE DAME
Denis Meyer | Hans Lucas | AFP
Partager

Une célébration va être organisée à Notre-Dame pour le Vendredi saint, le 10 avril, a indiqué Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

À quelques jours du premier anniversaire de l’incendie de Notre-Dame et alors que la France est confinée, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a décidé d’envoyer un signal fort, symbolique et plein d’espérance. Pour le Vendredi saint, le 10 avril, il a annoncé qu’un temps de méditation et de prière autour de la couronne d’épines allait avoir lieu à huis clos dans la cathédrale, de 11h30 à 12h30. Ce temps sera diffusé en direct sur BFM TV et KTO.

Seulement sept participants

« Nous avions prévu au départ de faire une procession mais [avec le confinement] ce n’était plus possible », a expliqué l’archevêque lors d’une conférence de presse ce mardi 7 avril. C’est donc à l’intérieur de la cathédrale, dans l’abside derrière la Pieta, entre la chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs et le couloir menant au trésor, que Mgr Aupetit a décidé d’organiser « une méditation autour de grands textes de Charles Péguy, Paul Claudel, Mère Teresa… ».

Au total, sept personnes seront présentes : Mgr Michel Aupetit, Mgr Patrick Chauvet, recteur de Notre-Dame, Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire, les acteurs Philippe Torreton et Judith Chemla qui liront les textes et le violoniste Renaud Capuçon qui accompagnera ce moment. Une courte vénération de la couronne d’épines ainsi qu’une méditation de l’archevêque viendront conclure ce moment.

Pour mémoire, durant le Carême, la couronne d’épines, sauvée des flammes lors de l’incendie de Notre-Dame par le père Jean-Marc Fournier, aumônier des sapeurs-pompiers de Paris, devait être proposée à la vénération des fidèles tous les vendredis en l’église de Saint-Germain l’Auxerrois (Paris). Si le confinement a eu raison de cette décision, cette méditation est une belle manière pour chacun de se remémorer la Passion du Christ et de préparer son cœur à Pâques.

Entre l’incendie de Notre-Dame l’année dernière et la pandémie de Covid-19 cette année, la Semaine sainte se trouve une nouvelle fois bouleversée. « Quand Marie se trouve au pied de la croix, elle sait que du mal le plus absolu Dieu peut toujours en tirer un bien plus grand », a rappelé Mgr Michel Aupetit. « Je ne tire pas de sens particulier de l’incendie de la cathédrale ou de l’épidémie de covid-19. En revanche je sais que Dieu peut faire sortir un bien plus grand du malheur qui nous foudroie ».

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]